Accueil Offices Prières Chants liturgiques Les Saints Icônes Enseignement Les Sacrements Divers Liens Vidéos

Parole des Anciens

Tant que l'on voit dans l'autre des défauts, on ne possède pas, soi-même, l'humilité. Aux yeux des humbles, tous paressent meilleurs que soi, tous semblent bons. Ce qui fait notre malheur, c'est de vouloir trouver en nous la Sainteté, au lieu de l'humilité. Staretz Macaire d'Optino

Si nous avons reçu la pensée, c'est pour connaître le Christ; si nous avons reçu le désir, c'est pour courir vers Lui; si nous avons la mémoire, c'est pour Le porter en nous." Nicolas Cabasilas - La vie en Christ

Celui qui n'aime pas ses ennemis ne peut connaître le Seigneur, ni la douceur de l'Esprit-Saint. Mais celui qui n'a pas reçu le Saint-Esprit ne désire pas prier pour ses ennemis. L'âme qui n'a pas l'amour des ennemis n'aura jamais la paix; elle se tourmentera et fera souffrir les autres. St Silouane

Et si l'on me demandait :" que désires-tu de Dieu, quel don ? "; Je répondrais : " l'esprit d'humilité qui, plus que tout, plaît au Seigneur " St Silouane

Seigneur, dans Ta miséricorde, viens à la recherche de ta créature et montre-toi aux hommes par le Saint-Esprit, comme tu te révèles à Tes serviteurs. Réjouis, Seigneur, par la venue de Ton Esprit-Saint, toute âme affligée. Fais, Seigneur, que tous les hommes qui Te prient connaissent le Saint-Esprit.   Staretz Silouane p 275

Saint Jean Chrysostome a dit :"le premier père spirituel de l'homme est la voix de la conscience", c'est le premier lien spirituel de l'homme avec Dieu. Notre conscience s'éclaire et acquiert la maturité en écoutant la parole de l'Evangile, en faisant le travail intérieur de la prière et en communiant aux Saints Sacrements du Christ. Apostolia Novembre 2014

Saint Jean Chrysostome a dit : "Veux-tu voir ce qu'est l'Eglise et quel est le miracle que produit l'Eglise ? C'est très simple. Entre dans l'église et tu verras que c'est un lieu où tu entres loup et tu sors agneau, tu entres brigand et tu sors Saint, tu entre coléreux et tu sors doux, tu entres homme et tu sors Dieu selon la grâce" Apostolia Novembre 2014

L'Esprit-Saint est la joie de Dieu se déversant sur la création, pour assurer une orientation renouvelée de la création vers son Créateur, le dépassement de la séparation entre Dieu et la créature et donc la réalisation plénière de la créature. La joie de Dieu, concentrée dans le Saint-Esprit, se déverse grâce à Lui dans nos âmes, de sorte que nous sommes introduits dans la Joie même de la Trinité.         Dumitru STANILOE dans Prière de Jésus et Expérience du Saint-Esprit - DDB

Athanase,l' Archevêque d'Alexandrie de Sainte mémoire, supplia Abba Pambo de descendre du désert à Alexandrie. Il descendit donc. Et voyant une actrice, il se mit à pleurer. Ceux qui étaient présents lui demandèrent le motif de ses larmes et il dit :" deux choses m' incitent à pleurer : l'une, la perte de cette femme, l'autre, que je n'ai pas un tel souci de plaire à Dieu que cette femme de plaire aux hommes mauvais"                                                                          Paroles des Anciens

N'imagine pas que tu puisses te libérer des passions et échapper à la souillure des pensées passionnées, si tu portes encore l' arrogance et l' enflure des vertus; car tu ne verras pas la demeure de la paix dans la bonté des pensées, tu n' entreras pas avec joie dans le temple de l'amour, tant que tu te confieras en toi-même et dans tes oeuvres.     Philocalie des Pères Neptiques N. Stethatos p37

La prière de celui qui garde des griefs contre son prochain est impure. Nous ne pouvons et devons adresser des reproches qu'à une seule personne : nous-même. Sans cette accusation de soi, la prière sera aussi vaine que si l'on adressait des reproches, dans son coeur, à autrui.           Le Chemin des Ascètes - Titi Colliander

 Il n' y a pas de félicité plus grande que d'aimer Dieu de toute son intelligence, de tout son coeur et de toute son âme, ainsi que l'a commandé le Seigneur, et son prochain comme soi-même. Lorsque cet amour remplit l'âme, tout la réjouit; mais quand il se perd, l' homme ne trouve pas de repos, il se trouble et accuse les autres de l' avoir offensé. Il ne comprend pas que c'est lui le coupable : il a perdu l'amour de Dieu, il a jugé ou haï son frère. La grâce vient de l' amour pour notre frère et c'est par l' amour pour notre frère qu'on la garde. Mais si nous n'aimons pas notre frère, la grâce Divine ne viendra pas dans notre âme.                                                                              Saint Silouane

Un profond silence est une prière profonde et une prière profonde est un profond silence.
L' intelligence et l' éducation n'ont aucune valeur si elles ne sont pas au service de l'amour.
La plus grande chose qui nous sera demandée au jugement dernier est "pourquoi n'avons-nous pas fait plus attention à notre prochain ? "

                                                                                                 Père Arsenié

Les Saints Pères nous disent tous d'une seule voix : "La première chose à vous mettre dans l' esprit est de ne jamais, en aucune façon, vous appuyer sur vous-même. Le combat que vous allez affronter est extraordinairement ardu et vos seules forces humaines sont absolument insuffisantes pour le mener. Si vous vous fiez à vous-même, vous serez immédiatement renversé et vous perdrez toute envie de continuer la lutte. Seul Dieu peut vous donner la victoire, selon votre propre désir"       Extraits de  le Chemin des Ascètes de Tito Colliander

La meilleure et la plus belle des choses est de s' accueillir réciproquement les uns les autres. Nous n'allons pas être jugés pour ce que nous avons donné ou pas donné aux autres, mais d' après le comment nous avons accueilli notre frère dans notre coeur. Juger mon frère, cela veut dire que je ne l'accueille pas dans mon coeur. Nous pouvons beaucoup jeûner ou faire de grands efforts ascétiques, mais rappelons-nous que ce n'est pas la nourriture qui m'approche ou qui m'éloigne de Dieu, la nourriture qui nous fait entrer ou ne pas entrer auprès de notre Dieu dans le Royaume et qui nous fait ressentir le Royaume en nous-mêmes, c'est notre prochain ! Voilà la clé du Royaume : le Seigneur, ton prochain et toi-même. On ne peut échapper à ce cercle qui nous unit les uns aux autres, qui fait de cette vie, notre Paradis ou notre enfer.                                                                       Monseigneur Joseph

 

Abba Antoine scrutant la profondeur des jugements de Dieu, demanda: « Seigneur, comment se fait-il que certains meurent dans la fleur de l' âge, tandis que d'autres atteignent une extrême vieillesse ?Pourquoi y a-t-il des pauvres et des riches ? Comment des hommes injustes s'enrichissent-ils tandis que des justes sont dans le besoin ? Survint alors une voix qui lui dit : « Antoine, sois attentif à toi-même; car le reste, c'est le jugement de Dieu et il ne te convient pas de le connaître. »

 

"Les vagues sont violentes, la houle est terrible, mais nous ne craignons pas d' être engloutis par la mer,car nous sommes debout sur le roc.
Que la mer soit furieuse, elle ne peut briser ce roc; que les flots se soulèvent, ils sont incapables d' engloutir la barque de Jésus.
Que craindrions-nous ? Dites-le moi : la mort ? Pour moi, vivre, c'est le Christ et mourir est un avantage ( Ph 1,21 ), l' exil ? La terre appartient au Seigneur, avec tout ce qui la remplit ( Ps 23, 1 ), la confiscation des biens ? De même que nous n' avons rien apporté dans ce monde, nous ne pourrons rien emporter ( 1 Tim 6, 7 ), les menaces du monde ? Je les méprise et ses faveurs, je m' en moque; je ne crains pas la pauvreté, je ne désire pas la richesse.
Je ne crains pas la mort, je ne désire pas vivre, sinon pour vous faire progresser. C'est à cause de cela que je vous avertis de ce qui se passe et j' exhorte votre charité à la confiance"
                                                                                              St Jean Chrysostome

 

 

 

 

Le Carême orthodoxe

  

Cette année, l'Eglise Orthodoxe célébrera la fête de Pâques le Dimanche 16 Avril 2017.

Les Orthodoxes sont entrés en Carême Dimanche 26 Février au soir, Dimanche du Pardon, après les Vêpres du soir où les fidèles et le prêtre se demandent pardon mutuellement en se prosternant devant chacun et disant « pardonne-moi mon frère ( ma soeur ) et prie pour moi »

Le Lundi 27 Février a donc marqué le début effectif du Carême Orthodoxe et donc l'Orthodoxie ne célèbre pas le Mercredi des Cendres comme nos frères catholiques; en revanche, elle célèbre les quatre premiers soirs du Carême ( du Lundi soir au Jeudi soir ) l' Office des grandes Complies avec le récit du canon de St André de Crète, dans une tonalité très pénitentielle. Elle pratique aussi la Liturgie des Pré-Sanctifiés chaque Mercredi et Vendredi du Carême.

L'Eglise Orthodoxe accorde à la fête de Pâques une importance plus grande encore qu'à la fête de Noël et  veille avec soin à la période préparatoire du Carême.

Le jeûne est traditionnel, mais sans rigueur excessive : les fidèles ne consomment,   pendant ces quarante jours, aucun produits animaux ( viande, laitage, poisson, oeufs ) , en souvenir du temps paradisiaque d' Adam et surtout pour entrer dans une sobriété de besoins et le refus de violence envers les êtres vivants. Il peut y avoir consommation sobre d'huile et de vin les Samedi et Dimanche en signe de fête ( le Dimanche est le jour de la Résurrection ). 

L'Eglise Orthodoxe souligne fortement que l'abstinence et le jeûne ne portent de fruit spirituel qu'accompagnés d'une prière personnelle journalière, de la lecture de la parole de Dieu, du pardon, du non jugement et de l'aumône auprès des pauvres. 

D'une façon générale,  il est recommandé une façon de vivre dépouillée, empreinte de recueillement, la « radieuse tristesse », marquée par l'espérance de la résurrection qui éclatera la nuit de Pâques. 

Pendant cette période, aucun mariage religieux, ou fête ne peuvent avoir lieu; certains fidèles iront jusqu'à se priver de télévision jusqu'à Pâques, d'autres réduiront leurs sorties et leur train de vie...l'essentiel restant le respect et la charité envers l'autre. Les Offices à l'Eglise en semaine sont plus nombreux, des Vêpres et Liturgies des Présanctifiés le soir, remplies de textes tirés du livre du Triode de Carême d'une grande richesse pénitentielle, chaque office se terminant par la très belle prière de St Ephrem le Syrien. 

Le Carême est un voyage spirituel et sa destination est la Semaine Sainte et Pâques – la fête des fêtes -

Il faut noter qu'à  la différence des catholiques, les Orthodoxes terminent le Carême le Vendredi soir à la veille de la fête de la Résurrection de Lazare; la Semaine Sainte n'est plus préparation, mais marche sur les pas du Christ et avec le Christ.

 

Quelques livres indispensables pendant le Carême ( après la Bible, les Psaumes et le livre de Prières ) :
- Le Triode de Carême ( voir présentation ci-dessous )
- Le Grand Carême  Alexandre Schmemann
- L'Echelle Sainte  St Jean Climaque
- Les moines du désert, Histoire Lausiaque  Palladius

                                                                        

   Triode de Carême

 

 

"Au bord des fleuves de Babylone nous étions assis et nous pleurions, en nous souvenant de Sion. Aux saules de ses vallées nous avions suspendu nos harpes. Car là, ceux qui nous tenaient captifs nous demandaient des hymnes et des cantiques, nos oppresseurs , des chants joyeux: «Chantez-nous un cantique de Sion!» Comment chanterions-nous le cantique de Yahweh, sur la terre de l'étranger?Si jamais je t'oublie, Jérusalem; que ma droite oublie de se mouvoir!... 
Que ma langue s'attache à mon palais, si je cesse de penser à toi, si je ne mets pas Jérusalem au premier rang de mes joies! Souviens-toi, Yahweh, des enfants d'Edom; quand au jour de Jérusalem, ils disaient: «Détruisez, détruisez-la, jusqu'en ses fondements!» Fille de Babylone, vouée à la ruine, heureux celui qui te rendra le mal que tu nous as fait! 
Heureux celui qui saisira et brisera tes petits enfants contre la pierre! "
 

Psaume 137 chanté aux matines des trois dimanches préparatoires au Carême.

Le « Triode » et son temps 

C'est Dimanche 5 Février que nous entrons cette année dans la période du Triode qui va nous conduire vers Pâques. Le Triode, ou période pré-pascale, est l’une des trois grandes périodes de l’année liturgique qui se place entre celle de lOctoèque (la plus longue, qui recouvre toute l'années du cycle fixe) et celle du Pentecostaire (huit semaines aprés Pâques). Le Triode commence dix semaines avant Pâques et dure jusqu’au Samedi Saint. 

Le Triode est aussi le livre liturgique qui sera utilisé jusqu'à Pâques (l’Octoèque et le Pentecostaire étant utilisés durant les autres périodes). Il porte ce nom parce que les «canons» ou compositions poétiques qui s’y trouvent ne comportent que trois «odes», au lieu de neuf le reste de l’année et dans les autres livres. Il y a un canon particulier pour chaque jour suivant une pédagogie spirituelle qui nous conduit à Pâques. 

Structure du Triode 

Le Triode est structuré en trois groupes de semaines commençant le dimanche: 

Les Dimanches préparatoires : Les trois semaines avant le début du Grand Carême, qui débutent donc dimanche 5 Février, sont des semaines de préparation, chacune étant consacrées à un thème spécifique qui s’exprime dans les lectures des Saintes Écritures: 

1. Le Dimanche du Publicain et du Pharisien (Luc 18,9-14 – premier dimanche du Triode), 
2. le Dimanche du Fils prodigue (Luc 15,11-32) ; 
3. le Dimanche du Jugement Dernier (appelée aussi le Dimanche de Carnaval: abstinence de viande ; Matthieu 25,31-46) ; 
4. le "Dimanche de l’expulsion d’Adam" ou "Dimanche du Pardon" (« dernier jour des laitages ») - Matthieu 6, 14-21, qui n'est pas le premier jour du Carême mais le dernier jour préparatoire puisque le Carême ne commence qu'aux vêpres. 

Dans cette période préliminaire, l’Église nous prépare pour le jeûne et nous introduit peu à peu dans l’atmosphère du Grand Carême. 
Ainsi, la semaine après le Dimanche du Fils prodigue est une semaine habituelle – on jeûne le mercredi et le vendredi. Après le Dimanche du Jugement Dernier, on ne consomme plus de viande, mais seulement des œufs, du poisson et des laitages. Le Dimanche de l’Expulsion d’Adam du Paradis conclut cette période de préparation. Le jour suivant, lundi, marque le début du Grand Carême. 

Le Grand Carême commence donc aux vêpres du "Dimanche de l’expulsion d’Adam" qui comprennent un rituel solennel du pardon : les chrétiens se demandent pardon et se l’offrent les uns aux autres pour marquer le début du Grand Carême. Les Vêpres de ce Dimanche sont donc le premier office du Carême qui ouvre le "Lundi pur". 

Les Dimanches du Grand carême qui portent aussi des noms spécifiques : 

1. Le Dimanche du triomphe de l'Orthodoxie ou "des icônes"; "Ce jour, premier dimanche du jeûne, nous faisons mémoire du rétablissement des saintes et vénérables icônes par les empereurs de Constantinople d'éternelle mémoire, Michel et Théodora sa mère, pendant le patriarcat du saint confesseur Méthode." 
2. le Dimanche de Saint Grégoire Palamas nous rappelle que le but de l’homme est de devenir Dieu (theosis, divinisation), par la Grâce de Dieu, dans le Saint Esprit. 
3. le Dimanche de la Sainte Croix comprend un rituel spécifique de vénération de la Croix qui prépare les fidèles à la commémoration de la Crucifixion et à la Résurrection du Seigneur. 
4. le Dimanche de Saint Jean Climaque rappelle le véritable combat spirituel nécessaire pour entrer dans le Royaume de Dieu. L’Échelle Sainte de Saint Jean Climaque nous rappelle que ce parcours du Grand Carême est un voyage vers le Ciel, par lequel nous devons abandonner un à un nos vices et nos attachements terrestres pour nous diriger vers le Dieu-Amour. 
5. le Dimanche de Sainte Marie l’Égyptienne fait comprendre que nul péché passé ni aucune ancienne malice ne sauraient écarter le véritable pénitent de Dieu. 

La Semaine Sainte: pour les chrétiens orthodoxes, le Grand Carême prend fin avec le samedi de Lazare (40ème et dernier jour du Carême) et le Dimanche des Rameaux, jour de fête qui ouvre une période distincte, la Semaine Sainte, qui précède directement les Pâques. 

Thèmes du Triode 

Le principal est celui du Paradis perdu en Adam et retrouvé dans l’Église, dans la personne du Christ, le Nouvel Adam. L’expérience du jeûne répond ainsi à la « gourmandise » des premiers parents. Mais les prières sont orientées vers la Croix et la Résurrection : «Souviens-Toi de moi, Seigneur, quand Tu entreras dans ton Royaume!» – cette demande du Bon Larron revient comme un refrain. Au milieu des quarante jours, on vénère la Croix, le nouvel Arbre de vie. Chaque samedi, on prie pour que le Paradis soit accordé aux fidèles défunts. Chaque dimanche on célèbre avec joie la Résurrection, Pâque déjà accomplie et à laquelle on tend à communier. L’ensemble du temps du Triode est une célébration de la Pâque, un grand « passage » de la mort à la vie. La grande promesse est de voir Dieu par le saint Esprit. 

Le style 

L’hymnographie byzantine puise sa richesse théologique à l’Écriture sainte et à la tradition des saints Pères. Les poètes du Triode sont des théologiens mystiques parlant du mystère pascal par expérience ; ils méditent continuellement la Bible : André de Crète, dans un immense «canon», aide le chrétien à s’identifier avec les figures des pécheurs repentants et des justes rencontrées dans la Genèse et dans l’Exode, et à tendre son effort intérieur vers la réactualisation du Paradis et l’entrée dans le Royaume. 

Les Saints 

Leur présence est continuellement attestée par les beaux poèmes liturgiques. Avec saint André, on trouve saint Grégoire de Thessalonique, témoin de la lumière incréée qui illumine celui qui rompt avec ses péchés ; saint Jean Climaque, modèle de conquête méthodique de «l'impassibilité» ou absence de passion ; sainte Marie l’Égyptienne, exemple d’un changement total dans le comportement par amour pour le Christ ; on vénère surtout Notre Dame par le chant fréquent du grand acathiste qui lui est consacré. Elle est en effet l’exemple d’un usage de la liberté proposé à tout baptisé : elle s’est gardée de tout péché ; et devant l’horrible mort de son Fils et son Dieu, elle n’a pas douté qu’Il serait fidèle et qu’Il serait le champion de la vie éternelle. 

 

  

Quelques Saints du mois de Mars

  

1er Mars

Ste Eudocie la Samaritaine

Tropaire: Dans la droiture de ton âme ayant adhéré à l’amour du Christ, en disciple du Verbe tu rejetas dans l’oubli les beautés corruptibles qui ne durent qu’un temps: ayant, par le jeûne, mortifié tout d’abord les passions, en martyre, tu confondis ensuite l’ennemi. C’est pourquoi le Seigneur t’accorda la double couronne, illustre Eudocie; vénérable Martyre, prie le Christ notre Dieu de sauver nos âmes. 

2 Mars

 

St Nicolas Planas

Tropaire: Louons notre protecteur, le pieux Nicolas, car il était doté des plus grandes vertus, il brilla en vrai prêtre du Dieu très haut, et fut Son fidèle serviteur. Car par sa sainte vie sur terre, il nous a laissé les plus sublimes, divins et infaillibles enseignements sur la patience à toute épreuve, la douceur, l'humilité sincère, et un vrai amour pareil à celui de Dieu.

2 Mars

 

St Joachim d'Ithaque (Papoulakis) 

 3 Mars

 

Sts Eutrope, Cléonique et Basilisque

Cathisme: Ce trio de Martyrs a confessé devant un peuple nombreux la Sainte Trinité; aux multitudes des Incorporels il fut agrégé pour avoir combattu. Acclamons-les, fidèles, célébrant en ce jour leur sainte mémoire, dont le monde se réjouit

4 Mars

 

St Gérasime l'Anachorète du Jourdain

KONDAKION: Embrasé par l'amour suprême, tu préféras à tous les délices du monde l'âpre désert du Jourdain; c'est là qu'un fauve te servit docilement jusqu'à ta mort et de chagrin se laissa mourir sur ton sépulcre, Père saint, Dieu te glorifiant d'une telle façon; vénérable Père, intercédant auprès de Lui, de nous tous, Gérasime , souviens-toi.

9 Mars

Les 40 saints et glorieux Martyrs de Sébaste

Tropaire:  Par les souffrances que les Saints endurèrent pour toi laisse-toi fléchir, Seigneur ; guéris toutes nos douleurs,  Ami des hommes, nous t’en prions.

Kondakion: Ayant laissé à ce monde toute armée, vous vous êtes attachés au Maître des cieux, vous les Quarante Martyrs, car étant passés par le feu et par l’eau, vous avez reçu, Bienheureux, la gloire céleste et les couronnes méritées.

 11 Mars

St Sophrone, patriarche de Jérusalem  

Tropaire: Toi qui as lutté avec un zèle divin et dont la bouche a répandu les véritables enseignements, toi qui as affermi l’Église par l’excellence de ton gouvernement et l’as confiée à la communauté monastique des lieux saints, vénérable Sophrone, patriarche de Jérusalem, tu as publié de sages discours pour notre instruction, et c’est à leur clarté que nous te chantons: Réjouis-toi, brillante gloire de la vraie foi.

12 Mars

 

 St grégoire 1er , pape de Rome , dit le Dialogue

 Tropaire: Ta flûte pastorale de théologien l'emporta sur les trompettes des rhéteurs; toi qui scrutais les profondeurs de l'Esprit, tu as atteint la sublimité du langage par surcroît. Intercède, saint Grégoire, auprès du Christ notre Dieu pour le salut de nos âmes.

 12Mars

St Syméon le Nouveau Théologien

Tropaire: O saint père Syméon, tu reçus en ton âme la divine illumination. Tu fus dévoilé au monde comme une radieuse lumière dispersant toute ténèbre. Tu appelle toute l'humanité à chercher la Grâce du Saint Esprit, qu'elle avait perdue. O juste père! Prie Christ notre Dieu, afin qu'Il nous accorde abondante miséricorde!

14 Mars

St Benoît de Nursie

Tropaire: Tu as montré la vérité de ton nom par tes combats d'ascète, Père Théophore Benoît; ayant fleuri comme un fils de bénédiction, tu devins une règle, un modèle pour tous ceux qui ont à coeur d'imiter ta sainte vie et s'écrient à l'unisson de leurs voix : Gloire à Celui qui t'a donné ce pouvoir, gloire à Celui qui t'a couronné, gloire à Celui qui opère en tous, par tes prières, le salut.

16 Mars 

St Christodule le Thaumaturge

 17 Mars

St Alexis l' Homme de Dieu

Tropaire: T’élevant sur les vertus et purifiant ton esprit, tu as atteint l’objet suprême de ton désir; l’absence de passions fut la parure de ta vie, étonnante fut l’ascèse que d’un cœur pur tu embrassas; demeurant dans la prière tel un ange incorporel, comme soleil tu as brillé sur le monde, bienheureux Alexis.

Kondakion: Célébrant en ce jour avec foi la sainte fête du bienheureux Alexis, chantons-lui: Réjouis-toi, pur joyau des Moines saints.

17 Mars 

St Patrick, évêque et illuminateur de l'Irlande

Tropaire: Comme docteur et pasteur suprême, Saint Patrick, tu as montré le chemin qui mène vers la vie ; et, comme chef d’Eglise, tu as illuminé ta patrie ; l’ayant fait renaître par l’Esprit-Saint, tel un olivier au paradis spirituel, en Sainteté tu as fait croître tes enfants ; c’est pourquoi, te vénérant comme le compagnon des Apôtres et des Pontifes Saints, nous te prions d’intercéder auprès du Christ Dieu pour qu’il accorde à nos âmes la grâce du salut.

23 mars

st Nicon et ses Cent Quatre-vingt-dix-neuf disciples 

Tropaire: Dieu de nos Pères, dont la clémence agit toujours envers nous, n’éloigne pas de nous ta miséricorde, mais par leurs supplications gouverne notre vie dans la paix.

25 Mars

L'Annonciation de notre Très Sainte Souveraine et toujours vierge Marie

Tropaire: Aujourd'hui, c'est le commencement de notre salut et la manifestation du mystère prééternel. Le Fils de Dieu devient le Fils de la Vierge et Gabriel annonce la grâce. Crions donc avec lui à la Mère de Dieu: " Réjouis-toi, Pleine de grâce, le Seigneur est avec toi !

25 Mars

 St Tikhon, patriarche de Moscou et de toute la Russie 

Tropaire: Louons Tikhon, le patriarche de toute la Russie, Et Illuminateur de l'Amérique du nord. Ardent partisan des traditions Apostoliques, et bon pasteur de l'Eglise du Christ. Qui a été élu par la Providence Divine, et a donné sa vie pour ses brebis. Chantons-le avec foi et espoir, et demandons son intercession hiérarchique: préserver l'Eglise de Russie dans la tranquillité, et l'Eglise d'Amérique du nord dans la paix. Rassembler ses enfants dispersés un seul troupeau, amener au repentir ceux-là qui ont renoncé à la Vraie Foi, préserver nos terres de la guerre civile, et implorer la paix de Dieu pour tous les peuples! 

30 Mars

St Jean le Sinaïte, surnommé Climaque 

Tropaire: Habitant du désert tel un ange dans ton corps, tu fis des miracles, ô Jean, notre père théophore ; par le jeûne, les veilles et la prière, tu as reçu des dons célestes ; tu guéris les malades et les âmes de ceux qui accourent vers toi avec foi. Gloire à Celui qui t’a donné la force, gloire à Celui qui t’a couronné, gloire à Celui qui par toi accomplit pour tous des guérisons

 31 Mars

 

 St Innocent (Veniaminov), métropolite de Moscou et Illuminateur de l'Alaska et de le Sibérie

Saint INNOCENT (Veniaminov), prêtre veuf devenu évêque de Sitka, du Kamchatka et de l'Alaska, puis évêque de Blagoevtchensk sur le fleuve Amour et enfin métropolite de Moscou (1868-1879); il eut un rôle missionnaire important qui lui vaut le titre d'Illuminateur de l'Alaska et de la Sibérie (1879).  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annonces
 
RV à la rubrique "lire la Bible chaque jour", ci-dessous
Réunion jeunes 6-12 ans chaque Dimanche aussitôt après la Liturgie
Voir les fêtes des Saints dans la page accueil.
Bénédictions des maisons sur demande du 8 au 30 Janvier
Dimanche 22 Janvier à 14h30 : Assemblée Générale annuelle de la Paroisse
Dimanche 29 Janvier à 14h : Réunion des jeunes NEPSIS