Accueil Offices Prières Chants liturgiques Les Saints Icônes Enseignement Les Sacrements Divers Liens Vidéos

Parole des Anciens

Jésus est ma respiration, plus encore que l'air, à tout instant de ma vie. Il est ma lumière, avant tout autre lumière, ma nourriture et ma boisson, mon vêtement, mon parfum, ma douceur, mon père et ma mère, un sol plus ferme que la terre que rien ne peut ébranler et qui me porte. St Jean de Cronstadt

Tant que l'on voit dans l'autre des défauts, on ne possède pas, soi-même, l'humilité. Aux yeux des humbles, tous paressent meilleurs que soi, tous semblent bons. Ce qui fait notre malheur, c'est de vouloir trouver en nous la Sainteté, au lieu de l'humilité. Staretz Macaire d'Optino

Si nous avons reçu la pensée, c'est pour connaître le Christ; si nous avons reçu le désir, c'est pour courir vers Lui; si nous avons la mémoire, c'est pour Le porter en nous." Nicolas Cabasilas - La vie en Christ

Celui qui n'aime pas ses ennemis ne peut connaître le Seigneur, ni la douceur de l'Esprit-Saint. Mais celui qui n'a pas reçu le Saint-Esprit ne désire pas prier pour ses ennemis. L'âme qui n'a pas l'amour des ennemis n'aura jamais la paix; elle se tourmentera et fera souffrir les autres. St Silouane

Et si l'on me demandait :" que désires-tu de Dieu, quel don ? "; Je répondrais : " l'esprit d'humilité qui, plus que tout, plaît au Seigneur " St Silouane

Seigneur, dans Ta miséricorde, viens à la recherche de ta créature et montre-toi aux hommes par le Saint-Esprit, comme tu te révèles à Tes serviteurs. Réjouis, Seigneur, par la venue de Ton Esprit-Saint, toute âme affligée. Fais, Seigneur, que tous les hommes qui Te prient connaissent le Saint-Esprit.   Staretz Silouane p 275

Saint Jean Chrysostome a dit :"le premier père spirituel de l'homme est la voix de la conscience", c'est le premier lien spirituel de l'homme avec Dieu. Notre conscience s'éclaire et acquiert la maturité en écoutant la parole de l'Evangile, en faisant le travail intérieur de la prière et en communiant aux Saints Sacrements du Christ. Apostolia Novembre 2014

Saint Jean Chrysostome a dit : "Veux-tu voir ce qu'est l'Eglise et quel est le miracle que produit l'Eglise ? C'est très simple. Entre dans l'église et tu verras que c'est un lieu où tu entres loup et tu sors agneau, tu entres brigand et tu sors Saint, tu entre coléreux et tu sors doux, tu entres homme et tu sors Dieu selon la grâce" Apostolia Novembre 2014

L'Esprit-Saint est la joie de Dieu se déversant sur la création, pour assurer une orientation renouvelée de la création vers son Créateur, le dépassement de la séparation entre Dieu et la créature et donc la réalisation plénière de la créature. La joie de Dieu, concentrée dans le Saint-Esprit, se déverse grâce à Lui dans nos âmes, de sorte que nous sommes introduits dans la Joie même de la Trinité.         Dumitru STANILOE dans Prière de Jésus et Expérience du Saint-Esprit - DDB

Athanase,l' Archevêque d'Alexandrie de Sainte mémoire, supplia Abba Pambo de descendre du désert à Alexandrie. Il descendit donc. Et voyant une actrice, il se mit à pleurer. Ceux qui étaient présents lui demandèrent le motif de ses larmes et il dit :" deux choses m' incitent à pleurer : l'une, la perte de cette femme, l'autre, que je n'ai pas un tel souci de plaire à Dieu que cette femme de plaire aux hommes mauvais"                                                                          Paroles des Anciens

N'imagine pas que tu puisses te libérer des passions et échapper à la souillure des pensées passionnées, si tu portes encore l' arrogance et l' enflure des vertus; car tu ne verras pas la demeure de la paix dans la bonté des pensées, tu n' entreras pas avec joie dans le temple de l'amour, tant que tu te confieras en toi-même et dans tes oeuvres.     Philocalie des Pères Neptiques N. Stethatos p37

La prière de celui qui garde des griefs contre son prochain est impure. Nous ne pouvons et devons adresser des reproches qu'à une seule personne : nous-même. Sans cette accusation de soi, la prière sera aussi vaine que si l'on adressait des reproches, dans son coeur, à autrui.           Le Chemin des Ascètes - Titi Colliander

 Il n' y a pas de félicité plus grande que d'aimer Dieu de toute son intelligence, de tout son coeur et de toute son âme, ainsi que l'a commandé le Seigneur, et son prochain comme soi-même. Lorsque cet amour remplit l'âme, tout la réjouit; mais quand il se perd, l' homme ne trouve pas de repos, il se trouble et accuse les autres de l' avoir offensé. Il ne comprend pas que c'est lui le coupable : il a perdu l'amour de Dieu, il a jugé ou haï son frère. La grâce vient de l' amour pour notre frère et c'est par l' amour pour notre frère qu'on la garde. Mais si nous n'aimons pas notre frère, la grâce Divine ne viendra pas dans notre âme.                                                                              Saint Silouane

Un profond silence est une prière profonde et une prière profonde est un profond silence.
L' intelligence et l' éducation n'ont aucune valeur si elles ne sont pas au service de l'amour.
La plus grande chose qui nous sera demandée au jugement dernier est "pourquoi n'avons-nous pas fait plus attention à notre prochain ? "

                                                                                                 Père Arsenié

Les Saints Pères nous disent tous d'une seule voix : "La première chose à vous mettre dans l' esprit est de ne jamais, en aucune façon, vous appuyer sur vous-même. Le combat que vous allez affronter est extraordinairement ardu et vos seules forces humaines sont absolument insuffisantes pour le mener. Si vous vous fiez à vous-même, vous serez immédiatement renversé et vous perdrez toute envie de continuer la lutte. Seul Dieu peut vous donner la victoire, selon votre propre désir"       Extraits de  le Chemin des Ascètes de Tito Colliander

La meilleure et la plus belle des choses est de s' accueillir réciproquement les uns les autres. Nous n'allons pas être jugés pour ce que nous avons donné ou pas donné aux autres, mais d' après le comment nous avons accueilli notre frère dans notre coeur. Juger mon frère, cela veut dire que je ne l'accueille pas dans mon coeur. Nous pouvons beaucoup jeûner ou faire de grands efforts ascétiques, mais rappelons-nous que ce n'est pas la nourriture qui m'approche ou qui m'éloigne de Dieu, la nourriture qui nous fait entrer ou ne pas entrer auprès de notre Dieu dans le Royaume et qui nous fait ressentir le Royaume en nous-mêmes, c'est notre prochain ! Voilà la clé du Royaume : le Seigneur, ton prochain et toi-même. On ne peut échapper à ce cercle qui nous unit les uns aux autres, qui fait de cette vie, notre Paradis ou notre enfer.                                                                       Monseigneur Joseph

 

Abba Antoine scrutant la profondeur des jugements de Dieu, demanda: « Seigneur, comment se fait-il que certains meurent dans la fleur de l' âge, tandis que d'autres atteignent une extrême vieillesse ?Pourquoi y a-t-il des pauvres et des riches ? Comment des hommes injustes s'enrichissent-ils tandis que des justes sont dans le besoin ? Survint alors une voix qui lui dit : « Antoine, sois attentif à toi-même; car le reste, c'est le jugement de Dieu et il ne te convient pas de le connaître. »

 

"Les vagues sont violentes, la houle est terrible, mais nous ne craignons pas d' être engloutis par la mer,car nous sommes debout sur le roc.
Que la mer soit furieuse, elle ne peut briser ce roc; que les flots se soulèvent, ils sont incapables d' engloutir la barque de Jésus.
Que craindrions-nous ? Dites-le moi : la mort ? Pour moi, vivre, c'est le Christ et mourir est un avantage ( Ph 1,21 ), l' exil ? La terre appartient au Seigneur, avec tout ce qui la remplit ( Ps 23, 1 ), la confiscation des biens ? De même que nous n' avons rien apporté dans ce monde, nous ne pourrons rien emporter ( 1 Tim 6, 7 ), les menaces du monde ? Je les méprise et ses faveurs, je m' en moque; je ne crains pas la pauvreté, je ne désire pas la richesse.
Je ne crains pas la mort, je ne désire pas vivre, sinon pour vous faire progresser. C'est à cause de cela que je vous avertis de ce qui se passe et j' exhorte votre charité à la confiance"
                                                                                              St Jean Chrysostome

 

 

 

 

 

 

 

 

Belle  et Sainte fête de la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu

 

 

Que ce temps béni du Carême de la Mère de Dieu où, grâce à la célébration de la Paraclisis, Elle nous a revêtus de son manteau de consolation, de douceur et de miséricorde, nous donne d’entrer dans la fête de Sa Dormition, le cœur repentant et joyeux, car elle est la Mère de la Vie et que toute Sa Sainte Personne nous conduise sans cesse et toujours plus vers la Vie Divine.

 

« Il fallait que cette âme très Sainte se détache de ce corps très sacré. Elle l'a quitté et s'est unie à l'âme de son Fils, elle, une lumière créée, à la Lumière sans commencement. Et son corps, après être resté quelque temps sur la terre, a été lui aussi emporté au ciel. Il fallait, en effet, qu'il emprunte tous les chemins que le Sauveur avait parcourus, qu'il resplendisse pour les vivants et les morts, qu'il sanctifie en toutes choses la nature et qu'il reçoive ensuite la place qui lui convenait. Le tombeau l'a donc abrité quelque temps, puis le Ciel a recueilli cette terre nouvelle, ce corps spirituel, ce trésor de notre vie, plus digne que les anges, plus Saint que les archanges. Et le trône a été rendu au roi, le paradis à l'arbre de vie, le monde à la lumière, l'arbre à son fruit, la Mère au Fils : elle en était parfaitement digne puisqu'elle l'avait engendré ».

 Nicolas Cabasilas

 

  

Eloges funèbres de la Mère de Dieu

 

 

Mère et Vierge tout-immaculée, * des vrais croyants relève le front * par ton enfantement miraculeux.

 

Toutes les familles des nations * font cercle autour de ton sépulcre Saint * en te chantant des hymnes sacrées.

 

Tous, ô Vierge, nous te proclamons * la protectrice de tous les chrétiens * et plus que tout, la Mère des croyants.

 

Pleins de crainte et de profond respect * touchant ton lit funèbre, nous chantons * en toi la Vierge Mère du Sauveur.

 

Sur la tombe où reposait ton corps * ceux qui devaient, ô Vierge, t’inhumer * ont répandu la myrrhe parfumée.

 

 

 

Quelques Saints que nous fêterons en SEPTEMBRE

1er Septembre

St Syméon Stylite l'Ancien

Tropaire: Colonne de patience, tu imitas les Pères de jadis : dans ses souffrances Job, dans ses épreuves Joseph ; des Anges incorporels tu menas la vie en ton corps, vénérable Père Syméon ; intercède auprès du Christ notre Dieu, pour qu’il accorde à nos âmes le salut.

Kondakion: Recherchant les choses d’en-haut, conversant avec les êtres d’en-bas et faisant de ta colonne un char de feu, par elle tu devins un confident des Anges, Père saint ; et sans cesse tu intercèdes avec eux pour nous tous auprès du Christ notre Dieu.

4 Septembre


St Prophète et Législateur Moïse, qui a vu Dieu 

Tropaire: Célébrant la mémoire de ton prophète Moïse, Seigneur, par ses prières, nous t’en supplions, sauve nos âmes

5 Septembre

St et glorieux prophète Zacharie, père de st Jean le Baptiste 

Tropaire: Revêtu des habits sacerdotaux, ô très sage, tu offrais, Zacharie, selon la loi des holocaustes agréables à Dieu ; contemplant les mystères divins et transmettant leur lumière, tu manifestais les signes de la grâce. Toi qui fus mis à mort par le glaive dans le temple de Dieu, ô prophète du Christ, intercède auprès de lui avec le Précurseur pour le salut de nos âmes.

Kondakion: Aujourd’hui le prêtre du Très-Haut, le prophète Zacharie, père du Précurseur, invite à un repas en sa mémoire pour nourrir les fidèles et leur préparer à tous un breuvage mêlé de justice, lui qui est accompli dans la foi en tant qu’initié aux mystères de la grâce divine.

8 Septembre

Nativité de notre Souveraine la très sainte Mère de Dieu et Toujours Vierge Marie

Tropaire: Par ta Nativité, ô Mère de Dieu, la joie fut révélée à tout l'univers, car de toi s'est levé le Soleil de justice, le Christ notre Dieu qui, nous délivrant de la malédiction, nous a valu la bénédiction et, terrassant la mort, nous a fait don de l'éternelle vie.

Kondakion: Joachim et Anne de l'humiliante stérilité, Adam et Eve de la mort et du tombeau, ensemble furent délivrés par ta naissance, ô Vierge immaculée ! Ton peuple en ce jour célèbre ta nativité, libéré, lui aussi, de l'esclavage du péché ; et il chante la Stérile qui enfante la Mère de Dieu, la Nourricière de notre Vie.

9 Septembre

 Synaxe ges justes ancêtres de Dieu Joachim et Anne 

Tropaire: Célébrant la mémoire de tes ancêtres, Seigneur, nous Te supplions, par leur intercession, de sauver nos âmes.

Kondakion: Sainte Anne se réjouit, maintenant que les chaînes de sa stérilité sont brisées; elle nourrit la Très-Pure, invitant l’univers à célébrer le Seigneur qui donne aux mortels comme fruit de son sein la seule Vierge Mère, l’Épouse inépousée.

9 Septembre

St Joseph de Volokolamsk

9 Septembre

St Omer, évêque de Thérouanne

Tropaire: Ta mère morte, tu partis avec ton père, devenir moine au monastère de Luxeuil. Sous la guidance spirituelle d'Eustase,Tu acquis les plus hautes vertus monastiques, Avant que d'être élu évêque de Thérouanne. Ô saint Omer prie pour le salut de nos âmes!

11 Septembre

Ste Théodora d'Alexandrie

Tropaire: En toi, vénérable Mère, la divine Image se reflète exactement: afin de lui ressembler, tu as pris ta croix et tu as suivi le Christ; et par ta vie tu nous apprends à mépriser la chair, qui passe et disparaît, pour s’occuper plutôt de l’âme, qui vit jusqu’ en la mort et par-delà; c’est ainsi que ton esprit se réjouit, Théodora bienheureuse, avec les Anges dans le ciel.

 13 Septembre


St Corneille le Centurion

Tropaire: Dans les œuvres de justice ayant d’abord excellé, tu as accueilli la lumière de la foi ; des Apôtres tu partageas les peines en vérité et par tes exploits tu leur fus associé ; à tous tu as prêché l’incarnation du Christ notre Dieu ; bienheureux Corneille, implore-le de nous sauver, nous qui vénérons ta mémoire en ce jour.

Kondakion: L’Eglise du Christ t’a reçu comme prémices des nations ; de tes œuvres inspirées par la vertu tu la fis briller splendidement, saint Corneille, pontife & martyr.

13 Septembre

Ste grande-martyre Kéthévan, reine de Géorgie

Tropaire: Assoiffée d'un saint désir tu souffris de nombreuses blessures, Tu enduras d'innombrables tortures, et tu renonças à la majesté terrestre pour te rapprocher du Royaume des Cieux. Ô trois fois bienheureuse Kéthévan, supplie le Christ-Dieu d'avoir pitié de nos âmes!

14 Septembre

 Exaltation de la précieuse et vivifiante Croix  7

Tropaire: Seigneur, sauve Ton peuple et bénis Ton héritage, accordes à Ton Eglise la victoire sur ses adversaires et par Ta Croix sauve les nations qui T' appartiennent 

16 Septembre

 

Ste Euphémie de Chalcédoine

Kondakion: Dans le domaine du martyre et dans celui de la foi tu as mené combat sur combat avec ardeur, vénérable Euphémie, pour le Christ ton époux; à présent, pour que triomphe encore la vraie foi sur les hérésies et l’orgueil des ennemis intercède auprès de lui avec l’aide de la Mère de Dieu, toi qui des six cent trente Pères théophores réunis en concile as reçu la définition de la foi pour la sauver.

 16 Septembre

St Cyprien, métropolite de Kiev et de Toute la Russie

16 Septembre  

 

St hiéromartyr Cyprien de Carthage

17 Septembre

 St Lambert, évêque de Maastricht 

Kondakion: Tu naquis à Maastricht d’une noble famille tu fus baptisé par les mains de saint Remacle Saint Landoald fit ton éducation Ainsi ta vie fut marquée par la sainteté Emerveillés nous t’adressons cette louange : Réjouis-toi ô saint évêque martyr Lambert de Maastricht 

20 Septembre 

St et grand martyr Eustathe

Kondakion: Imitant les souffrances du Christ et buvant son calice avec foi, Eustathe, tu communias à sa gloire, dont tu devins l’héritier, ayant reçu de Dieu de tous la divine rémission.

24 Septembre

 Ste protomartyre et égale aux Apôtre Thècle

Tropaire: Enseignée par la parole de Paul, vierge de Dieu Thècle et confirmée dans la foi par Pierre, par Dieu appelée au martyre, que parmi les femmes tu fus la première à éprouver ; tu entras dans les flammes comme dans un lieu florissant, et, alors que les fauves et les jeunes gens t’effrayaient, tu t’armas de la Croix : aussi, toi qui es digne de toute louange, prie le Christ Dieu de sauver nos âmes.

Kondakion: Tu as brillé par la splendeur de ta virginité, * de la couronne du martyre te voilà parée * et tu fus une apôtre glorieuse, nous le croyons; * en rosée tu changeas la fournaise de feu * et tu apaisas la fureur du taureau * par ta prière, vénérable Thècle, première au combat.

24 Septembre

 St Silouane l'Athonite

TROPAIRE: Pour proclamer l’amour du Christ tu t’es offert à l’univers, toi le plus suave des théologiens, notre père saint, tu as contemplé celui qui est doux et humble et tu as connu Son coeur. C’est pourquoi, très-bienheureux Silouane, éclairés par tes paroles venant de Dieu, nous glorifions tous l’Esprit qui t’a glorifié.

Kondakion: Moine exemplaire au jardin de la Toute-Sainte tu menas une vie de prière et d'ascèse tenant ton regard toujours fixé sur le Christ tu cheminas sur la voie de l'humilité c'est pourquoi les saints t' accueillirent en disant: Réjouis-toi Saint Silouane l'Athonite!

25 Septembre

 St Serge de Radonège, thaumaturge et protecteur de la Russie

 Tropaire : Champion des vertus, comme un vrai soldat du Christ notre Dieu, contre les passions tu menas en cette vie le grand combat. Dans les jeûnes, les veilles, les cantiques divins,  tu fus pour tes disciples un modèle, Bienheureux.  Aussi fit sa demeure en toi l’Esprit Saint,  et tu fus orné brillamment par son action.  Grâce au crédit que tu possèdes auprès de la Sainte Trinité,  rappelle lui  le troupeau que tu as rassemblé , et n’oublie pas de visiter, comme toi même tu l’as promis, Vénérable Père, tes enfants.     

Kondakion: Vénérable Serge, percé de flèches par l’amour du Christ et l’ayant suivi, dans ton irréversible désir, tu méprisas toute  charnelle volupté, et comme un soleil, tu brillas sur ta patrie. Aussi, le Christ t’enrichit du don des miracles, Père Saint. Souviens-toi de nous qui célébrons ta mémoire sacrée, afin que nous puissions te crier : Vénérable Serge, réjouis-toi. 

 26 Septembre

 

Trépas du saint apôtre et évangéliste Jean le Théologien

Tropaire: Apôtre bien-aimé du Christ notre Dieu, hâte-toi de délivrer un peuple sans défense. Celui qui t’a permis de t’incliner sur sa poitrine te permettra de t’incliner vers lui pour plaider en notre faveur. Demande lui de dissiper les ténèbres du paganisme des nations; qu’il nous accorde la paix et la grâce du salut

26 Septembre

 St Nil de Calabre 

27 Septembre

St hiéromartyr Anthime l'Ibère, métropolite de Hongrie-Valachie

St Anthime l'Ibère (+ 1716) : Originaire de Géorgie, il fut esclave des Turcs de longues années à Constantinople. Il y apprit le grec, l'arabe, le turc et le slavon. Une fois affranchi, il s'installa à proximité du Patriarcat pour enseigner l'art des icônes brodées et des sculptures sur bois. En 1690, il fut appelé en Valachie, apprit l'art de la typographie et de l'imprimerie à Bucarest et dans son monastère de Snagov, grâce à quoi il eut une intense activité d'éditeur et d'écrivain. Il fut mis à la tête de la typographie princière. Nommé métropolite d'Hongrie-Valachie, il fut un pasteur doux et paisible. Il organisa dans tout le pays des écoles où l'enseignement était dispensé gratuitement aux enfants des familles démunies. Il fonda le monastère de Tous-les-Sts à Bucarest, appelé actuellement, monastère de St Anthime. Accusé par les Turcs en 1716 d'avoir intrigué pour rattacher la Valachie à l'empire autrichien, il fut aveuglé et envoyé en exil au monastère du Sinaï. Sur le chemin, il subit maints supplices de la part des soldats de l'escorte qui, finalement, le noyèrent dans un des affluents du Danube.

28 Septembre

 

St Chariton, Confesseur et maître du désert

Tropaire: Par les flots de tes larmes tu as fait fleurir le désert stérile, par tes profonds gémissements tu fis produire à tes peines cent fois plus, par tes miracles étonnants tu devins un phare éclairant le monde entier: vénérable Père Chariton, prie le Christ notre Dieu de sauver nos âmes.

Kondakion: Fidèles, en ce jour, de nos hymnes couronnons  le professionnel de l'ascèse, le combattant de la foi, célébrons par des éloges Chariton, acclamons-le comme Pasteur et Docteur, éponyme des charismes et Témoin de Jésus Christ, porte-lumière éclairant le monde entier.

29 Septembre


St Cyriaque l'Anachorète

Tropaire: Le désert fut ta cité, dans la chair tu fus un Ange, tes miracles te signalèrent, Père Cyriaque porteur-de-Dieu; par le jeûne, les veilles et l'oraison tu as reçu les charismes du ciel pour guérir les malades et les âmes des fidèles qui accourent vers toi. Gloire à celui qui t'a donné ce pouvoir, gloire à celui qui t'a couronné, gloire à celui qui opère en tous, par tes prières, le salut.

Kondakion En ton honneur, comme invincible et puissant protecteur, la sainte Laure qui te vénère chaque jour fête aujourd'hui ton souvenir annuel. Par le crédit que tu possèdes auprès du Seigneur garde-nous des ennemis qui fondent sur nous, afin que nous puissions te chanter : Bienheureux Père, réjouis-toi.

  30 Septembre

St hiéromartyr Grégoire l'Illuminateur, évêque de la Grande Arménie

Tropaire: Des Apôtres ayant partagé le genre de vie  et sur leur trône devenu leur successeur, tu as trouvé dans la pratique des vertus la voie qui mène à la divine contemplation ; c’est pourquoi, dispensant fidèlement la parole de vérité, tu luttas jusqu’ au sang pour la défense de la foi; Grégoire, martyr et pontife inspiré, intercède auprès du Christ notre Dieu, pour qu’il sauve nos âmes.

Kondakion: Fidèles, par des cantiques et des hymnes sacrées célébrons tous en ce jour l’illustre Pontife divin, Grégoire, le docteur et pasteur vigilant, ce flambeau qui éclaire le monde entier ; pour le salut de nos âmes il intercède auprès du Christ.

30 Septembre

St Jérome

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annonces
 
RV à la rubrique "lire la Bible chaque jour", ci-dessous
Réunion jeunes 6-12 ans chaque Dimanche aussitôt après la Liturgie
Réunion jeunes NEPSIS chaque Samedi à 17h30
Voir les fêtes des Saints dans la page accueil.
Liturgie pour la fête du Monastère de Godoncourt le 8 Septembre à 10h
Liturgie de l'Exaltation de la Croix le Jeudi 14 Septembre à 10h
Dimanche 24 Septembre , fête de St Silouane patron de la Paroisse