Accueil Offices Prières Chants liturgiques Les Saints Icônes Enseignement Les Sacrements Divers Liens Vidéos

Parole des Anciens

Tant que l'on voit dans l'autre des défauts, on ne possède pas, soi-même, l'humilité. Aux yeux des humbles, tous paressent meilleurs que soi, tous semblent bons. Ce qui fait notre malheur, c'est de vouloir trouver en nous la Sainteté, au lieu de l'humilité. Staretz Macaire d'Optino

Si nous avons reçu la pensée, c'est pour connaître le Christ; si nous avons reçu le désir, c'est pour courir vers Lui; si nous avons la mémoire, c'est pour Le porter en nous." Nicolas Cabasilas - La vie en Christ

Celui qui n'aime pas ses ennemis ne peut connaître le Seigneur, ni la douceur de l'Esprit-Saint. Mais celui qui n'a pas reçu le Saint-Esprit ne désire pas prier pour ses ennemis. L'âme qui n'a pas l'amour des ennemis n'aura jamais la paix; elle se tourmentera et fera souffrir les autres. St Silouane

Et si l'on me demandait :" que désires-tu de Dieu, quel don ? "; Je répondrais : " l'esprit d'humilité qui, plus que tout, plaît au Seigneur " St Silouane

Seigneur, dans Ta miséricorde, viens à la recherche de ta créature et montre-toi aux hommes par le Saint-Esprit, comme tu te révèles à Tes serviteurs. Réjouis, Seigneur, par la venue de Ton Esprit-Saint, toute âme affligée. Fais, Seigneur, que tous les hommes qui Te prient connaissent le Saint-Esprit.   Staretz Silouane p 275

Saint Jean Chrysostome a dit :"le premier père spirituel de l'homme est la voix de la conscience", c'est le premier lien spirituel de l'homme avec Dieu. Notre conscience s'éclaire et acquiert la maturité en écoutant la parole de l'Evangile, en faisant le travail intérieur de la prière et en communiant aux Saints Sacrements du Christ. Apostolia Novembre 2014

Saint Jean Chrysostome a dit : "Veux-tu voir ce qu'est l'Eglise et quel est le miracle que produit l'Eglise ? C'est très simple. Entre dans l'église et tu verras que c'est un lieu où tu entres loup et tu sors agneau, tu entres brigand et tu sors Saint, tu entre coléreux et tu sors doux, tu entres homme et tu sors Dieu selon la grâce" Apostolia Novembre 2014

L'Esprit-Saint est la joie de Dieu se déversant sur la création, pour assurer une orientation renouvelée de la création vers son Créateur, le dépassement de la séparation entre Dieu et la créature et donc la réalisation plénière de la créature. La joie de Dieu, concentrée dans le Saint-Esprit, se déverse grâce à Lui dans nos âmes, de sorte que nous sommes introduits dans la Joie même de la Trinité.         Dumitru STANILOE dans Prière de Jésus et Expérience du Saint-Esprit - DDB

Athanase,l' Archevêque d'Alexandrie de Sainte mémoire, supplia Abba Pambo de descendre du désert à Alexandrie. Il descendit donc. Et voyant une actrice, il se mit à pleurer. Ceux qui étaient présents lui demandèrent le motif de ses larmes et il dit :" deux choses m' incitent à pleurer : l'une, la perte de cette femme, l'autre, que je n'ai pas un tel souci de plaire à Dieu que cette femme de plaire aux hommes mauvais"                                                                          Paroles des Anciens

N'imagine pas que tu puisses te libérer des passions et échapper à la souillure des pensées passionnées, si tu portes encore l' arrogance et l' enflure des vertus; car tu ne verras pas la demeure de la paix dans la bonté des pensées, tu n' entreras pas avec joie dans le temple de l'amour, tant que tu te confieras en toi-même et dans tes oeuvres.     Philocalie des Pères Neptiques N. Stethatos p37

La prière de celui qui garde des griefs contre son prochain est impure. Nous ne pouvons et devons adresser des reproches qu'à une seule personne : nous-même. Sans cette accusation de soi, la prière sera aussi vaine que si l'on adressait des reproches, dans son coeur, à autrui.           Le Chemin des Ascètes - Titi Colliander

 Il n' y a pas de félicité plus grande que d'aimer Dieu de toute son intelligence, de tout son coeur et de toute son âme, ainsi que l'a commandé le Seigneur, et son prochain comme soi-même. Lorsque cet amour remplit l'âme, tout la réjouit; mais quand il se perd, l' homme ne trouve pas de repos, il se trouble et accuse les autres de l' avoir offensé. Il ne comprend pas que c'est lui le coupable : il a perdu l'amour de Dieu, il a jugé ou haï son frère. La grâce vient de l' amour pour notre frère et c'est par l' amour pour notre frère qu'on la garde. Mais si nous n'aimons pas notre frère, la grâce Divine ne viendra pas dans notre âme.                                                                              Saint Silouane

Un profond silence est une prière profonde et une prière profonde est un profond silence.
L' intelligence et l' éducation n'ont aucune valeur si elles ne sont pas au service de l'amour.
La plus grande chose qui nous sera demandée au jugement dernier est "pourquoi n'avons-nous pas fait plus attention à notre prochain ? "

                                                                                                 Père Arsenié

Les Saints Pères nous disent tous d'une seule voix : "La première chose à vous mettre dans l' esprit est de ne jamais, en aucune façon, vous appuyer sur vous-même. Le combat que vous allez affronter est extraordinairement ardu et vos seules forces humaines sont absolument insuffisantes pour le mener. Si vous vous fiez à vous-même, vous serez immédiatement renversé et vous perdrez toute envie de continuer la lutte. Seul Dieu peut vous donner la victoire, selon votre propre désir"       Extraits de  le Chemin des Ascètes de Tito Colliander

La meilleure et la plus belle des choses est de s' accueillir réciproquement les uns les autres. Nous n'allons pas être jugés pour ce que nous avons donné ou pas donné aux autres, mais d' après le comment nous avons accueilli notre frère dans notre coeur. Juger mon frère, cela veut dire que je ne l'accueille pas dans mon coeur. Nous pouvons beaucoup jeûner ou faire de grands efforts ascétiques, mais rappelons-nous que ce n'est pas la nourriture qui m'approche ou qui m'éloigne de Dieu, la nourriture qui nous fait entrer ou ne pas entrer auprès de notre Dieu dans le Royaume et qui nous fait ressentir le Royaume en nous-mêmes, c'est notre prochain ! Voilà la clé du Royaume : le Seigneur, ton prochain et toi-même. On ne peut échapper à ce cercle qui nous unit les uns aux autres, qui fait de cette vie, notre Paradis ou notre enfer.                                                                       Monseigneur Joseph

 

Abba Antoine scrutant la profondeur des jugements de Dieu, demanda: « Seigneur, comment se fait-il que certains meurent dans la fleur de l' âge, tandis que d'autres atteignent une extrême vieillesse ?Pourquoi y a-t-il des pauvres et des riches ? Comment des hommes injustes s'enrichissent-ils tandis que des justes sont dans le besoin ? Survint alors une voix qui lui dit : « Antoine, sois attentif à toi-même; car le reste, c'est le jugement de Dieu et il ne te convient pas de le connaître. »

 

"Les vagues sont violentes, la houle est terrible, mais nous ne craignons pas d' être engloutis par la mer,car nous sommes debout sur le roc.
Que la mer soit furieuse, elle ne peut briser ce roc; que les flots se soulèvent, ils sont incapables d' engloutir la barque de Jésus.
Que craindrions-nous ? Dites-le moi : la mort ? Pour moi, vivre, c'est le Christ et mourir est un avantage ( Ph 1,21 ), l' exil ? La terre appartient au Seigneur, avec tout ce qui la remplit ( Ps 23, 1 ), la confiscation des biens ? De même que nous n' avons rien apporté dans ce monde, nous ne pourrons rien emporter ( 1 Tim 6, 7 ), les menaces du monde ? Je les méprise et ses faveurs, je m' en moque; je ne crains pas la pauvreté, je ne désire pas la richesse.
Je ne crains pas la mort, je ne désire pas vivre, sinon pour vous faire progresser. C'est à cause de cela que je vous avertis de ce qui se passe et j' exhorte votre charité à la confiance"
                                                                                              St Jean Chrysostome

 

 

 

  

 

ligne-jn3.jpg (1769 octets)

  

Lettre d 'entrée dans le Carême de L' Avent

 

La tradition du jeûne et de l' abstinence pendant le Carême de Noël

Le jeûne de la Nativité de Notre Seigneur commence le Dimanche 15 Novembre 2015

Le Carême de Noël ou Avent ( adventus, arrivée, venue ), ou  Carême de St Martin ou de St Philippe est la période de jeûne et préparation de six semaines ( quatre semaines pour nos frères catholiques ) avant Noël, soit quarante jours du 15 Novembre au  24 Décembre inclus

C'est un temps qui nous est proposé par l'Eglise pour nous préparer à vivre réellement, à Noël, la venue dans le monde et dans notre être tout entier, du Verbe de Dieu, le Christ et en même temps, anticiper, c'est à dire désirer et attendre, Sa seconde venue « en gloire » de la fin des temps.

Le Carême de Noël est différent du Carême de Pâques : ce n'est pas un temps de pénitence, c'est un temps de vigilance : soyons donc attentifs à accueillir, dans l'esprit de cette attente, tous signes joyeux de cette venue ( y compris les guirlandes de Noël ) et tous les textes, les lectures et les chants de cette  période: nous nous préparons, corps et âme, à accueillir en nous et glorifier le Verbe incarné.

Les règles du jeûne de la Nativité, telles que prescrites par l' Eglise Orthodoxe sont les mêmes que celles du Carême de St Pierre et St Paul : la consommation de viande et produits animaux ( oeufs, fromages ) est interdite pendant toute la période; les Lundi, Mercredi, Vendredi, la consommation de poisson, vin, huile est interdite; les autres jours, Mardi, Jeudi, Samedi et Dimanche, la nourriture accompagnée d' huile et de vin très sobrement est autorisée; on peut manger du poisson les Samedi et Dimanche et les jours de grande fête comme la Présentation de la Vierge au Temple ( 21 Nov. ), les fêtes patronales et les fêtes de certains Saints qui tombent un Mardi ou un Jeudi ( voir le calendrier de la Métropole ); du 20 au 24 Décembre, il n' y a plus ni vin, ni huile, ni poisson et le 24 Décembre est jour de jeûne total.

La privation de nourriture doit obligatoirement être accompagnée d' un jeûne spirituel, sinon il n' y a aucun effet sur notre âme et l' effet pourrait même être inverse, si nous recherchons seulement un profit extérieur. Le vrai Carême est lié à la prière, au repentir, au pardon et au rejet des tentations ( apprendre à dire non  aux habituels esclavages : alcool, télé, drogues... ) .

Pendant cette période, nous pouvons lire davantage la Parole de Dieu ( Evangiles, Epîtres, Psaumes et aussi le Prophète Isaïe ); nous pouvons prier davantage et assister régulièrement aux Vêpres en semaine; nous pouvons nous confesser plus souvent; nous pouvons nous exercer à être plus miséricordieux envers nos familles, notre prochain, et toutes les créatures ( à l' image de St Martin et St Nicolas ) : nous préparons ainsi le grand mystère de Noël ou Dieu devient homme, se fait homme comme nous et en nous, pour changer notre monde, notre nature de l' intérieur et sauver tout et tous .

Il y a une immense générosité Divine dans cette descente de Dieu et nous ne pouvons qu'y répondre en étant nous-mêmes généreux intérieurement ( en ouvrant notre être entier à Dieu ) et extérieurement en ouvrant notre porte-feuille aux pauvres et à l' Eglise ( et pas seulement aux magasins...); nous devons apprendre cette générosité à nos enfants de façon très concrète, car cela éduque leurs âmes, et la nôtre ...

Ce Carême nous est donné comme une bénédiction pour cette dernière partie de l'année; selon St Léon le Grand, le Carême de la Nativité est un sacrifice pour Dieu en remerciement des récoltes et des dons de l' année : « Etant donné que le Seigneur nous a gâté de biens terrestres, alors, à notre tour, nous devons être généreux envers les pauvres »

Selon St Syméon de Thessalonique,  « Les quarante jours du Carême de la Nativité représentent le jeûne de Moïse, qui se priva pendant quarante jours et quarante nuits, avant de recevoir les Tables de la Loi; en jeûnant quarante jours, nous recevons le Verbe vivant de la Vierge, matérialisé non dans la pierre, mais dans la descente de Dieu dans notre chair »

Le Carême n' est pas un but en soi, mais un moyen d' éprouver nos corps et de nettoyer nos âmes et nos corps du péché, pour qu'au jour de la Nativité, nous soyons repentis par le jeûne, la prière, le pardon et l' offrande et pour que nous puissions recevoir dans nos coeurs le Fils de Dieu et que nous puissions vivre dignement et fidèlement en Sa Présence – Présence et fidélité que nous ne devons pas perdre après Noël en nous « rattrapant » sur les choses matérielles et en risquant de perdre notre bien le plus précieux : Sa Présence en nous.                                                 +Gilbert

 

  

Chaque Carême est un appel à un retour vers Dieu, dont nous nous sommes éloignés, un appel à convertir notre coeur si souvent endurci et absent à l' amour offert par Dieu.

Ce temps est propice pour retrouver la fidélité à Dieu, comme Dieu est fidèle à chacun de nous : Il ne nous abandonne jamais et c'est en cela que se trouve la source de notre confiance totale en Lui; Dieu est un Dieu de tendresse, de miséricorde et de fidélité.

Quand nous tombons, revenons aussitôt à Dieu par la confession et approfondissons notre relation de confiance et d'amour avec Lui par la prière, des temps de silence face à Dieu, des temps de lecture de l' Evangile, des vies de Saints et des Psaumes : Dieu n'est pas quelqu'un à qui on pense, Dieu est une personne que l' on aime et à qui nous donnons de notre temps par amour, car Il nous aime et nous donne tout.

La prière n'est pas une question d'envie, nous devons décider d' un temps donné chaque jour et le respecter par amour.

Le Carême est aussi un temps où nous devons faire effort d' être réguliers aux offices de l' Eglise, y compris en semaine et pratiquer plus souvent la confession et la communion au Seigneur.

Le Carême est une période propice pour nous affermir et savoir dire non aux tentations qui nous entourent : dire non aux amis qui nous entraînent à boire où mal parler, mais aussi dire non aux pensées mauvaises en nous.

Le Temps de ce Carême conduisant à Noël comporte aussi un autre risque : celui de se laisser séduire par les vitrines, le monde de consommation qui nous entoure; nous devons apprendre à nous laisser séduire d'abord et avant tout par le Christ, par la Lumière de Dieu qui descend dans le monde : en cela est la grande Lumière et la grande joie de Noël, Dieu vient au coeur des choses et des êtres et les illuminations extérieures sont un pâle reflet de cette beauté du Christ qui vient naître parmi nous et en nous : apprenons et partageons cela avec nos enfants.

Je rappelle aussi que le Carême est un temps de générosité vers les plus pauvres, apprenons à nos enfants ( et à nous-mêmes ) ces gestes, non de pitié, mais d' amour ou nous apercevons le Christ derrière tout pauvre ou isolé ( Mat. 25  )

Nos efforts de sobriété en cette période, sont notre modeste contribution à une très grande chose : préparer la venue du Seigneur, la naissance de Dieu au plus profond de nous – y compris là où nous ne sommes pas encore convertis – sobriété dans la nourriture, la boisson, la télévision, les paroles, ...parceque Dieu ne peut venir dans un coeur rempli de l'amour du monde et de soi-même : seul l'amour de Dieu et des frères peut donner sens et profondeur à notre vie

Préparons fraternellement, ensemble la venue du Christ qui se fait humble, qui vient illuminer le monde et chacun, Lumière dont le monde et nous-même avons tant besoin, en veillant à ne pas nous laisser séduire par les fausses lumières et les fausses joies et réjouissons nous d'avance de cette grâce de Noël que Dieu apporte largement à tous. Cette grâce de Noël n'a besoin que de la reconnaissance de notre grande faiblesse, du respect total de la faiblesse des autres et de notre attente et notre contemplation du Dieu qui descend en nous et dans le monde.

 

 

 

Quelques fêtes de Saints parmi ceux que nous célébrerons en

Decembre 

 

 

1er Décembre

St Eloi, évêque de Noyon 

Tropaire  Après avoir travaillé l'or de tes mains tu ne recherchas plus que l'or de la vie divine, et lorsque tu quittas la cour du roi, tu parcourus notre pays pour défendre la Foi. C'est pourquoi, vénérable pontife Eloi, nous te supplions aujourd'hui de prier pour nous.

04 Décembre 

Ste et grande martyre Barbara 

Tropaire: Honorons de nos hymnes sainte Barbara:  elle a rompu les filets de l’ennemi  et comme un oiseau elle s’en est échappée  par le secours et la protection de la Croix.

04 Décembre 

St Jean Damascène  

Tropaire: Guide de l'orthodoxie, maître de piété et de sainteté, luminaire de l'univers, ornement des moines inspiré de Dieu, ô docte saint Jean, tu nous as tous illuminés par tes enseignements, toi qui fus comme une lyre vibrant au souffle de l'Esprit. Intercède auprès du Christ notre Dieu, pour qu'il sauve nos âmes

05 Décembre

St Sabas le Sanctifié

Kondakion: Comme dès l’enfance, bienheureux Sabbas, tu t’es offert, en ta vertu, comme une offrande immaculée  à ce Dieu qui te connaissait bien avant ta naissance, tu devins le pur joyau des saints Moines, digne de louange comme citoyen du désert. C’est pourquoi je te crie dans l’allégresse: Réjouis-toi, Père vénérable et digne de nos chants.

06 Décembre

St Nicolas, archevêque de Myre, le Thaumaturge

Tropaire: La vérité de tes œuvres t'a manifesté à ton peuple comme la règle de la foi, l'image de la douceur, le maître de la tempérance. Par l'humilité tu as acquis les choses sublimes, la richesse par la pauvreté. Ô Nicolas, père et hiérarque, intercède auprès du Christ Dieu pour qu'Il sauve nos âmes.


Kondakion: A Myre, saint évêque, tu te montras comme le ministre du sacrifice divin, car, accomplissant l'évangile du Christ, tu donnas ta vie pour tes brebis et sauvas les innocents de la mort ; dès lors tu fus sanctifié comme grand pontife de la Grâce de Dieu.

07 Décembre

St Ambroise, évêque de Milan

Kondakion: Possédant les paroles de vie, tu abreuves la foi des croyants, sage Père, et dans la grâce tu leur fais produire constamment du fruit ; tu submerges les hérésies et fais jaillir la grâce des guérisons ; de tes flots tu purifies la souillure des passions, saint pontife Ambroise, initiateur des mystères sacrés. 

11 Décembre

  St Daniel le Stylite

Tropaire: Colonne de patience, tu fus digne des patriarches de jadis:  comme Job dans les souffrances et comme Joseph en ses épreuves, et tu vécus comme un Ange, malgré la chair, vénérable Père saint Daniel, prie le Christ notre Dieu de sauver nos âmes.

11 Décembre

Mémoire des Ancêtres du Seigneur

Tropaire: Par la foi tu as justifié tes Ancêtres, Seigneur, * par eux tu épousas d’avance l’Eglise des nations ; * ils se trouvent comblés de gloire & de fierté * à cause de l’illustre fruit de leur lignée, qui sans semence t’enfanta. * Par leurs prières, ô Christ notre Dieu, * fais que nos âmes reçoivent le salut.

12 Décembre

St Spyridon le Thaumaturge, évêque de Trimithonte 

Tropaire: Tu fus le champion du Premier des Conciles  et le thaumaturge, Père théophore Spyridon; tu as parlé avec une morte ensevelie, tu as changé en or un serpent; quand tu chantais tes saintes oraisons, les Anges célébraient avec toi, Pontife saint. Gloire à celui qui t’a glorifié, gloire à celui qui t’a couronné, gloire à celui qui opère par toi la guérison en tous!

 13 Décembre

 Ste Lucie de Syracuse, vierge et martyre

Tropaire: Drapée du radieux habit de la virginité et étant fiancée au Christ Vivificateur tu refusas l'amour de ton fiancé terrestre O Lucie, vierge et martyre et comme cadeau nuptial, tu répandis ton sang pour le Christ. Intercède aussi auprès de Lui pour nous tous!

13 Décembre

 Ste Odile de Hohenbourg, Patronne de l'Alsace

Tropaire: Aveugle promise à la mort à ta naissance par ton père qui ne voulait pas d’une infirme tu as recouvré la vue par le saint baptême. Tu retrouvas ta famille et la convertis. Puis tu fus higoumène du couvent de hohenbourg. Sainte Odile, prie le Seigneur de sauver nos âmes !

13 Décembre

 

 

St Germain de l'Alaska et les 1ers martyrs de l'Eglise Orthodoxe en Amérique, St Juvénal et St Pierre l'Aléoute 

Ô joyeuse Étoile du Nord de l'Église du Christ, guidant tous les hommes vers le Royaume céleste. Ô Docteur et Apôtre de la vraie Foi Intercesseur et défenseur des opprimés, Joyaux de l'Église Orthodoxe en Amérique, bienheureux père Germain d'Alaska, prie le Seigneur Jésus-Christ pour le Salut de nos âmes .

15 Décembre

St hiéromartyr Eleuthère, évêque d'Illyrie et sa mère Anthie 

Tropaire: Des Apôtres ayant partagé le genre de vie et sur leur trône devenu leur successeur, tu as trouvé dans la pratique des vertus la voie qui mène à la divine contemplation; c’est pourquoi, dispensant fidèlement la parole de vérité, tu luttas jusqu’au sang pour la défense de la foi; Éleuthère, martyr et pontife inspiré, intercède auprès du Christ notre Dieu, pour qu’il sauve nos âmes.

 17 Décembre

St Prophète Daniel

et les 3 Jeunes Gens : Ananias, Azarias et Misaël

Kondakion du saint prophète Daniel: Purifié par l’Esprit, ton cœur pur est devenu le réceptacle d’une très lumineuse prophétie ; tu vois comme présent ce qui est éloigné, jeté dans la fosse tu a apaisé les lions ; aussi nous te vénérons bienheureux prophète, glorieux Daniel.

 

Kondakion des trois Jeunes Gens: Jeunes Gens trois fois heureux, vous n’avez pas vénéré l’image faite de main d’homme, mais fortifiés par l’ineffable présence de Dieu, vous l’avez glorifié dans la fournaise de feu; vous tenant irrésistible au milieu de la flamme, vous avez invoqué le vrai Dieu: Hâte-toi de venir à notre aide, Seigneur, en ta miséricorde et ton amour, car tout ce que tu veux, tu le fais.

18 Décembre

St martyr Sébastien

Tropaire: Tes Martyrs, Seigneur ont reçu de toi, * notre Dieu, la couronne d’immortalité pour le combat qu’ils ont mené; * animés de ta force, ils ont terrassé les tyrans * et réduit à l’impuissance l’audace des démons; * par leurs prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

20 Décembre

St hiéromartyr Ignace le Théophore

Kondakion: Le splendide jour de tes brillants combats nous annonce déjà la virginale naissance du Christ ; dans ta soif de savourer son amour, tu n'eus de cesse d'être broyé par les fauves comme froment ; c'est pourquoi, martyr Ignace, tu reçus l'illustre nom de théophore.

20 Décembre

St Jean de Cronstadt 

Tropaire: Toi qui vis en Christ dans les siècles, ô thaumaturge, compatissant dans l’amour avec les hommes malheureux, écoute tes enfants qui t’invoquent avec foi, et qui attendent de toi une aide abondante, Jean de Cronstadt, notre bien-aimé pasteur.

21 Décembre

Ste Julienne de Nicomédie Vierge et martyre

Tropaire: Ta brebis, ô Jésus, s’écrie de toute la force de sa voix: C’est toi que j’aime, divin Epoux, c’est toi que je cherche en luttant; avec toi crucifiée, je suis ensevelie en ton baptême; je souffre pour toi, afin de régner avec toi; je meurs pour toi, afin de vivre aussi en toi; reçois comme victime sans défaut celle qui par amour s’immole pour toi. Par ses prières, Dieu de miséricorde, sauve nos âmes

22 Décembre

Ste et grande martyre Anastasie la veuve , dite aussi la Pharmacolytria

Kondakion: Ceux que frappent les épreuves et l’affliction, accourant vers ton temple, reçoivent les guérisons de la grâce divine qui demeure en toi, Anastasie, car sans cesse pour le monde tu fais sourdre les guérisons


24 Décembre

Ste Eugénie, vierge et martyre

Kondakion: De ce monde fuyant la gloire qui ne dure qu’un temps, tu gardas sans tache la noblesse de ta vie, illustre martyre Eugénie.

 25 Décembre

Nativité de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ 

 Tropaire: Ta naissance, ô Christ notre Dieu, a fait resplendir dans le monde la lumière de l' intelligence. Ceux qui servaient les astres sont instruits par l' astre de t' adorer, Soleil de justice et Te contempler, Orient venant des hauteurs : Seigneur, Gloire à Toi.

KondakionLa Vierge, aujourd'hui, met au monde l' Eternel et la terre offre une grotte à l' Inaccessible! Les anges et les pasteurs Le louent et les mages avec l' étoile s' avancent; car Tu es né pour nous, Enfant nouvelet, Dieu pré-Eternel !

27 Décembre

St archidiacre Etienne, premier martyr

Tropaire: Ton front a été couronné du diadème royal , pour le combat mené au nom du Christ Dieu. Etienne, toi le premier des martyrs, tu as combattu l'égarement des impies et tu as vu ton sauveur à la droite du Père prie-le sans cesse pour le salut de nos âmes.

 

 27 Décembre 

St Maurice, martyr et ses 70 compagnons

Tropaire: Réjouis-toi, terre d'Agaune imprégnée du sang des Martyrs! Saint Maurice et ses compagnons, par leur amour du Christ, ont abaissé l'orgueil du tyran impie. Ils ont parfaitement confessé la vraie Foi en demeurant fidèles à la parole du Seigneur: ‘rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu'. Par leurs prières, sauve nos âmes, Christ notre Dieu, ami de l'homme.

28 Décembre

Les Vint mille Martyrs de Nicomédie

Cette armée de 20.000 martyrs que nous vénérons se lève pour éclairer dans la foi le coeur et l'esprit des croyants, car, brûlant d'amour divin pour le Seigneur, c 'est de tout coeur qu'ils ont accepté,, en vaillants soldats, de mourir saintement par le feu.


31 Décembre

Ste Mélanie la Romaine 

Kondakion: Sainte Mélanie, pour l'amour du Seigneur tu t'efforças d'apaiser tout autre désir et amena ton mari sur la voie de l'ascétisme fondatrice de monastère, illuminant par le jeûne ton esprit, tu remportas une éclatante victoire sur le dragon; fais donc échouer les complots de l'ennemi par ton intercession devant le Christ notre Dieu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Annonces
 
RV à la rubrique "lire la Bible chaque jour", ci-dessous
Réunion jeunes 6-12 ans chaque Dimanche aussitôt après la Liturgie
Voir les fêtes des Saints dans la page accueil.
Mercredi 7 Déc. 16h30 : fête de St Nicolas
Dimanche 18 Déc : Baptême d'Esra; à 15h réunion NEPSIS
Vêpres des noms Divins du 17 au 24 Déc. tous les soirs, à 18h30, sauf Dimanche