Accueil Offices Prières Chants liturgiques Les Saints Icônes Enseignement Les Sacrements Divers Vidéos Liens

Parole des Anciens

Cesse de te complaire en toi-même et tu seras sans aversion pour ton frère; cesse de t'aimer et tu seras l'ami de Dieu.     St Maxime le Confesseur

Chaque chrétien qui reçoit le Corps et le Sang du Seigneur du saint Calice devient, lui aussi, un calice divin, une demeure de Dieu; il reste dans le Christ et le Christ reste en lui.     Archevêque Justinien

Dieu est venu dans la chair pour tuer la mort qui s'y cache.   St Basile

Le Verbe s'est fait "porteur de la chair" pour que les hommes puissent devenir "porteurs de l'Esprit"     St Athanase

Nous avons tout dans le Christ : Si tu veux guérir ta blessure, Il est médecin; Si tu brûles de fièvre, Il est fontaine; Si tu as besoin de secours, Il est force; Si tu redoutes la mort, Il est vie; Si tu fuis les ténèbres, Il est lumière; Si tu as faim, Il est nourriture ... St Ambroise de Milan

Si vous renoncez à votre volonté propre en cherchant la volonté de Dieu, Dieu sera avec vous. Si vous voulez suivre votre propre pensée, Dieu vous abandonnera.
Pour l'homme, la plus grande punition est que Dieu l'abandonne à sa volonté propre. A notre époque qui a rejeté le Christ, personne ne comprend cela.    Archimandrite Sophrony

il y a des Saints partout dans nos cimetières. Une mère qui a élevé ses enfants avec crainte de Dieu est une Sainte. Un homme qui s'est bien conduit dans sa vie et qui a aimé l'Eglise est un Saint...Chaque cimetière est un lieu Saint, tel une Eglise où l'on doit entrer doucement, avec crainte et humilité.    Archevêque Justinien ( Chira )

Voici cinq chemins de la conversion : d'abord la condamnation de nos péchés, puis le pardon accordé aux offenses du prochain; le troisième consiste dans la prière; le quatrième dans l'aumône; le cinquième dans l'humilité. Ne reste donc pas inactif, mais chaque jour emprunte tous ces chemins; ce sont des chemins faciles et tu ne peux pas prétexter ta misère ... St Jean Chrysostome

Jésus est ma respiration, plus encore que l'air, à tout instant de ma vie. Il est ma lumière, avant tout autre lumière, ma nourriture et ma boisson, mon vêtement, mon parfum, ma douceur, mon père et ma mère, un sol plus ferme que la terre que rien ne peut ébranler et qui me porte. St Jean de Cronstadt

Tant que l'on voit dans l'autre des défauts, on ne possède pas, soi-même, l'humilité. Aux yeux des humbles, tous paraissent meilleurs que soi, tous semblent bons. Ce qui fait notre malheur, c'est de vouloir trouver en nous la Sainteté, au lieu de l'humilité. Staretz Macaire d'Optino

Si nous avons reçu la pensée, c'est pour connaître le Christ; si nous avons reçu le désir, c'est pour courir vers Lui; si nous avons la mémoire, c'est pour Le porter en nous." Nicolas Cabasilas - La vie en Christ

Celui qui n'aime pas ses ennemis ne peut connaître le Seigneur, ni la douceur de l'Esprit-Saint. Mais celui qui n'a pas reçu le Saint-Esprit ne désire pas prier pour ses ennemis. L'âme qui n'a pas l'amour des ennemis n'aura jamais la paix; elle se tourmentera et fera souffrir les autres. St Silouane

Et si l'on me demandait :" que désires-tu de Dieu, quel don ? "; Je répondrais : " l'esprit d'humilité qui, plus que tout, plaît au Seigneur " St Silouane

Seigneur, dans Ta miséricorde, viens à la recherche de ta créature et montre-toi aux hommes par le Saint-Esprit, comme tu te révèles à Tes serviteurs. Réjouis, Seigneur, par la venue de Ton Esprit-Saint, toute âme affligée. Fais, Seigneur, que tous les hommes qui Te prient connaissent le Saint-Esprit.   Staretz Silouane p 275

Saint Jean Chrysostome a dit :"le premier père spirituel de l'homme est la voix de la conscience", c'est le premier lien spirituel de l'homme avec Dieu. Notre conscience s'éclaire et acquiert la maturité en écoutant la parole de l'Evangile, en faisant le travail intérieur de la prière et en communiant aux Saints Sacrements du Christ. Apostolia Novembre 2014

Saint Jean Chrysostome a dit : "Veux-tu voir ce qu'est l'Eglise et quel est le miracle que produit l'Eglise ? C'est très simple. Entre dans l'église et tu verras que c'est un lieu où tu entres loup et tu sors agneau, tu entres brigand et tu sors Saint, tu entre coléreux et tu sors doux, tu entres homme et tu sors Dieu selon la grâce" Apostolia Novembre 2014

L'Esprit-Saint est la joie de Dieu se déversant sur la création, pour assurer une orientation renouvelée de la création vers son Créateur, le dépassement de la séparation entre Dieu et la créature et donc la réalisation plénière de la créature. La joie de Dieu, concentrée dans le Saint-Esprit, se déverse grâce à Lui dans nos âmes, de sorte que nous sommes introduits dans la Joie même de la Trinité.         Dumitru STANILOE dans Prière de Jésus et Expérience du Saint-Esprit - DDB

Athanase,l' Archevêque d'Alexandrie de Sainte mémoire, supplia Abba Pambo de descendre du désert à Alexandrie. Il descendit donc. Et voyant une actrice, il se mit à pleurer. Ceux qui étaient présents lui demandèrent le motif de ses larmes et il dit :" deux choses m' incitent à pleurer : l'une, la perte de cette femme, l'autre, que je n'ai pas un tel souci de plaire à Dieu que cette femme de plaire aux hommes mauvais"                                                                          Paroles des Anciens

N'imagine pas que tu puisses te libérer des passions et échapper à la souillure des pensées passionnées, si tu portes encore l' arrogance et l' enflure des vertus; car tu ne verras pas la demeure de la paix dans la bonté des pensées, tu n' entreras pas avec joie dans le temple de l'amour, tant que tu te confieras en toi-même et dans tes oeuvres.     Philocalie des Pères Neptiques N. Stethatos p37

La prière de celui qui garde des griefs contre son prochain est impure. Nous ne pouvons et devons adresser des reproches qu'à une seule personne : nous-même. Sans cette accusation de soi, la prière sera aussi vaine que si l'on adressait des reproches, dans son coeur, à autrui.           Le Chemin des Ascètes - Titi Colliander

 Il n' y a pas de félicité plus grande que d'aimer Dieu de toute son intelligence, de tout son coeur et de toute son âme, ainsi que l'a commandé le Seigneur, et son prochain comme soi-même. Lorsque cet amour remplit l'âme, tout la réjouit; mais quand il se perd, l' homme ne trouve pas de repos, il se trouble et accuse les autres de l' avoir offensé. Il ne comprend pas que c'est lui le coupable : il a perdu l'amour de Dieu, il a jugé ou haï son frère. La grâce vient de l' amour pour notre frère et c'est par l' amour pour notre frère qu'on la garde. Mais si nous n'aimons pas notre frère, la grâce Divine ne viendra pas dans notre âme.                                                                              Saint Silouane

Un profond silence est une prière profonde et une prière profonde est un profond silence.
L' intelligence et l' éducation n'ont aucune valeur si elles ne sont pas au service de l'amour.
La plus grande chose qui nous sera demandée au jugement dernier est "pourquoi n'avons-nous pas fait plus attention à notre prochain ? "

                                                                                                 Père Arsenié

Les Saints Pères nous disent tous d'une seule voix : "La première chose à vous mettre dans l' esprit est de ne jamais, en aucune façon, vous appuyer sur vous-même. Le combat que vous allez affronter est extraordinairement ardu et vos seules forces humaines sont absolument insuffisantes pour le mener. Si vous vous fiez à vous-même, vous serez immédiatement renversé et vous perdrez toute envie de continuer la lutte. Seul Dieu peut vous donner la victoire, selon votre propre désir"       Extraits de  le Chemin des Ascètes de Tito Colliander

La meilleure et la plus belle des choses est de s' accueillir réciproquement les uns les autres. Nous n'allons pas être jugés pour ce que nous avons donné ou pas donné aux autres, mais d' après le comment nous avons accueilli notre frère dans notre coeur. Juger mon frère, cela veut dire que je ne l'accueille pas dans mon coeur. Nous pouvons beaucoup jeûner ou faire de grands efforts ascétiques, mais rappelons-nous que ce n'est pas la nourriture qui m'approche ou qui m'éloigne de Dieu, la nourriture qui nous fait entrer ou ne pas entrer auprès de notre Dieu dans le Royaume et qui nous fait ressentir le Royaume en nous-mêmes, c'est notre prochain ! Voilà la clé du Royaume : le Seigneur, ton prochain et toi-même. On ne peut échapper à ce cercle qui nous unit les uns aux autres, qui fait de cette vie, notre Paradis ou notre enfer.                                                                       Monseigneur Joseph

 

Abba Antoine scrutant la profondeur des jugements de Dieu, demanda: « Seigneur, comment se fait-il que certains meurent dans la fleur de l' âge, tandis que d'autres atteignent une extrême vieillesse ?Pourquoi y a-t-il des pauvres et des riches ? Comment des hommes injustes s'enrichissent-ils tandis que des justes sont dans le besoin ? Survint alors une voix qui lui dit : « Antoine, sois attentif à toi-même; car le reste, c'est le jugement de Dieu et il ne te convient pas de le connaître. »

 

"Les vagues sont violentes, la houle est terrible, mais nous ne craignons pas d' être engloutis par la mer,car nous sommes debout sur le roc.
Que la mer soit furieuse, elle ne peut briser ce roc; que les flots se soulèvent, ils sont incapables d' engloutir la barque de Jésus.
Que craindrions-nous ? Dites-le moi : la mort ? Pour moi, vivre, c'est le Christ et mourir est un avantage ( Ph 1,21 ), l' exil ? La terre appartient au Seigneur, avec tout ce qui la remplit ( Ps 23, 1 ), la confiscation des biens ? De même que nous n' avons rien apporté dans ce monde, nous ne pourrons rien emporter ( 1 Tim 6, 7 ), les menaces du monde ? Je les méprise et ses faveurs, je m' en moque; je ne crains pas la pauvreté, je ne désire pas la richesse.
Je ne crains pas la mort, je ne désire pas vivre, sinon pour vous faire progresser. C'est à cause de cela que je vous avertis de ce qui se passe et j' exhorte votre charité à la confiance"
                                                                                              St Jean Chrysostome

 

 

 

"Guérir, c'est recouvrer le Christ. La guérison ne signifie pas la cessation d'une douleur, mais la recouvrance du Christ qui me donne la paix, la constance, l'aspiration au bien, la compréhension de l'autre et l'amour infini et inconditionnel, car tel est le Christ. Gisant dans le péché, je hais, je juge, je dis du mal des autres, je vois leurs fautes et les divulgue à un maximum de personnes ..."
Mgr Joseph, revue Apostolia Nov. 2017

Prière à l’Esprit-Saint de St Silouane

Esprit-Saint, ne cesse pas de demeurer en nous, car il nous est bon d’être avec Toi. Mais ce n’est pas toujours que l’âme se sent aussi bien, car l’orgueil nous fait perdre Ta grâce. Alors je me lamente, comme Adam gémissant sur le Paradis perdu et je dis : où es-tu ma lumière, où es-tu ma joie, pourquoi m’as-tu rejeté, et mon cœur est-il accablé, pourquoi te caches-tu loin de moi, et mon âme est-elle dans la peine
Lorsque Tu as visité mon cœur, Tu as consumé mes péchés : viens de nouveau et brûle encore mes péchés, qui te cachent à moi comme les nuages cachent le soleil. Tu vois, mon âme est dans l’accablement et je te cherche avec des larmes. Où donc te caches-Tu ? Tu es partout présent, mais mon cœur ne Te voit pas et il Te cherche avec douleur.
Viens et réjouis-Toi par Ta venue, Seigneur ne tarde pas.

Prière à l’Esprit-Saint de St Syméon le Nouveau Théologien

Esprit-Saint, c’est Toi qui m’environnes, c’est Toi qui m’enflammes. Dans mon cœur en peine, c’est Toi qui allumes l’amour infini de Dieu et de mes frères.
Car Tu es l’enseignement des prophètes, la compagnie des martyrs, l’inspiration des Pères et des Docteurs, la perfection de tous les Saints

L'Esprit-Saint est la joie de Dieu se déversant sur la création pour assurer une orientation renouvelée de la création vers son Créateur, le dépassement de la séparation entre Dieu et la créature et donc la réalisation plénière de cette créature. La joie de Dieu concentrée dans le Saint-Esprit, se déverse, grâce à Lui, dans nos âmes de sorte que nous sommes introduits dans la joie même de la Trinité. 

"Vous ne me connaissez pas ..." ( Jn 8, 19 ). Cette parole prononcée par le Seigneur il y a 2000 ans s'applique bien à nous, chrétiens d'aujourd'hui. Elle s'applique à nous qui ne L'écoutons pas, parce que nous ne Le connaissons pas. A nous  qui ne mettons pas toute notre confiance en Lui parce que nous ne Le connaissons pas. A nous qui ne L'aimons pas parce que nous ne Le connaissons pas véritablement. Quand Jésus est connu et écouté, alors la paix descend : dans l'âme et dans la famille, dans le pays et dans le monde.         Archevêque Justinien ( Chira )

Le but de l'Incarnation, c'est d'établir une pleine communion entre Dieu et l'homme, pour que l'homme trouve en Christ, l'adoption et l'immortalité, ce que les Pères nomment souvent la "déification" : non pas évacuation de l'humain, mais sa plénitude dans la Vie Divine, car l'homme n'est vraiment homme qu'en Dieu.
Comment l'homme irait-il à Dieu, si Dieu n'était venu à l'homme ? Comment l'homme se libérerait-il de sa naissance de mort, s'il n'était régénéré, selon la foi, par une naissance nouvelle donnée généreusement par Dieu, grâce à la naissance qui se fit dans le sein de la Vierge ?        St Irénée de Lyon

 

 

 

 

Tropaire des Martyrs, ton 5 : Ornements de ceux qui ont souffert pour le Christ, * vous qui fûtes les yeux de l’Église du Christ, * illuminez les yeux de nos âmes, * Serge le très-éprouvés et Bacchus le très-glorieux. * Priez le Seigneur, pour que nous fuyions les ténèbres du péché * et que nous devenions participants à la lumière sans déclin ** par vos saintes prières.
3. Gloire au Père, & au Fils, & au Saint-Esprit.
4. ""Kondakion des Martyrs, ton 2 : Avec courage ayant affronté les ennemis, * vous avez fait détruit leur tromperie * et d’en haut ayant reçu la victoire, illustres Martyrs, * d’un même cœur vous vous êtes écriés : ** il est bon et agréable d’habiter avec Dieu.

Quelques saints que nous fêterons en Novembre 

1er Novembre

Sts Anargyres et thaumaturges, Cosme et Damien

Tropaire: Saints Anargyres et thaumaturges Cosme et Damien, visitez-nous lorsque nous frappe l’infirmité: gratuitement vous avez reçu, gratuitement donnez-nous, vous aussi.
Kondakion: Ayant reçu le pouvoir des guérisons, à ceux qui en manque vous conférez la vigueur: illustres médecins, thaumaturges renommés, renversez aussi par votre visite l’audace des ennemis et par vos miracles sauvez le monde entier.

2 Novembre

St Gabriel de Géorgie, confesseur et Fol en Christ

Kondakion: Moine parfait et fol-en-Christ de notre temps, égal des saints moines de jadis, et témoin de la foi véritable sur la terre des vivants, tu es venu au monde dans la patrie de sainte Nina, et tu fus longtemps inconnu des chrétiens dans le siècle, mais à présent le monde orthodoxe dans son ensemble te connaît et te vénère, et il s’écrie vers toi avec reconnaissance : Réjouis-toi saint Gabriel de Géorgie !

2 Novembre

St Marcien de Cyr

St Marcien de Cyr On parle de lui comme d'un grand ascète qui n'accordait à son propre corps que ce qui était nécessaire pour rester en vie. Il rejoignait quelques autres ermites comme lui pour chanter les psaumes, lire les saintes Ecritures et prier. Grande fut sa réputation. "Il s'endormit en paix pour rejoindre les chœurs angéliques."
Né à Cyr, il s'établit dans le désert de Chalcédoine; là, demeurant dans une cabane minuscule jusqu'à sa mort, après 381, il se nourrissait seulement le soir d'un peu de pain et d'eau, mais plaçait la charité fraternelle plus haut que le jeûne.

3 Novembre

Sts martyrs Acepsimas, évêque, Joseph, prètre, et Aïthala diacre

Kondakion: Initié aux mystères divins, tu fus offert en agréable sacrifice, Martyr bienheureux; du Christ tu as bu le calice vaillamment; avec tes compagnons de lutte, Acepsimas, sans cesse tu intercèdes en faveur de nous tous.

4 Novembre


St Joannice le Grand, ermite au Mont Olympe

Tropaire: Par les flots de tes larmes, tu as fais fleurir le désert aride : par tes profonds gémissements, tu as fait rendre à tes souffrances des fruits au centuple. Tu es devenu par tes miracles un brillant flambeau pour l’univers. Prie le Christ Dieu, ô bienheureux Père Joannice, de sauver nos âmes. 

Kondakion: Tu parus sur la terre comme un astre resplendissant, éclairant ceux qui gisaient dans les ténèbres des passions, étant pour eux un médecin puissant. Mais toi qui as reçu le don des guérisons, accorde cette grâce aux fidèles t'en priant, afin que nous puissions te dire à haute voix: Réjouis-toi, Joannice, Père saint.

4 Novembre

St Georges Karslidis, le Confesseur, qui pratiqua l'ascèse à Sipsa 

Notre juste père George (Karslidis) le nouveau confesseur est né à Argyroupolis, Pontos en 1901 de parents pieux, Savva Karslides et Sophia. Au baptême, il reçut le nom d' Athanase . Il est connu pour avoir été en Géorgie, en Arménie et en Russie avant de passer la majeure partie de sa vie dans le village de Sipsa (maintenant identifié comme Taxiarches ) dans Drama of Northern Greece. Il y établit un petit monastère et et né au ciel le 4 novembre 1959. Il fut glorifié par le patriarcat de Constantinople le 2 novembre, 2008 au Monastère de l'Ascension à Sipsa. L'ancien était bien connu pour ses miracles et ses prophéties. L'église commémore sa mémoire le 4 novembre . Il est l'un des rares saints connus à porter une empreinte du signe de la croix sur son crâne.

5 Novembre

 

Sts martyrs Galaction et Epistèmée

Tropaire: Tes Martyrs, Seigneur, pour le combat qu’ils ont mené ont reçu la couronne d’immortalité de toi, notre Dieu ; animés de ta force, ils ont terrassé les tyrans et réduit à l’impuissance l’audace des démons ; par leurs prières sauve nos âmes

Kondakion: Vous avez été comptés parmi les légions des martyrs du Christ, ayant lutté magnifiquement, toi qui combattit vaillamment, ô glorieux Galacteon, avec Epistèmée, ton épouse honorée, qui souffrit avec toi. Priez sans cesse le Dieu unique pour nous tous.

 6 Novembre

St Paul le Confesseur, archevêque de Constantinople 

Tropaire: La confession de la divine foi a fait de toi pour l’Eglise un autre Paul par le zèle de pontife que tu manifestas; avec celui d’Abel et de Zacharie vers le Seigneur crie justice ton propre sang. Père vénérable, prie le Christ notre Dieu de nous accorder la grande miséricorde.

Kondakion: Ayant fait briller sur terre comme un astre la lumière des cieux, tu éclaires à présent l’Eglise universelle; tu luttas pour elle, bienheureux Paul, donnant ta vie, et comme celui d’Abel et de Zacharie ton sang crie de la terre, appelant le Seigneur.

7 Novembre

St Lazare le thaumaturge, qui pratiqua l'ascèse sur le Mont Galésion, mort en paix 

St Lazare le Thaumaturge Baptisé sous le nom de Léon, il serait né en 968 près de Magnésie du Méandre en Ionie et aurait été éduqué par son oncle Elie, moine du monastère des Calathoi, puis au monastère du Stroubilion. Il prit le nom de Lazare dans un monastère des environs d'Attalia après qu'un ascète l'ait persuadé des dangers d'un pèlerinage en Terre Sainte. Il y aurait pratiqué l'ascèse pendant plusieurs années, puis se serait rendu à Jérusalem avant de se retirer à la laure de Saint-Sabas, où il continua de pratiquer l'ascèse pendant plusieurs années et où le patriarche de Jérusalem l'aurait ordonné prêtre. Revenu près d'Ephèse, il serait devenu stylite. Sa renommée grandissant, plusieurs disciples seraient venus se ranger sous sa direction et vivre au pied de sa colonne. Il serait alors parti s'installer sur le mont Galèsion où il aurait vécu dans une grotte et sur plusieurs colonnes, chacune devenant le centre d'un groupement monastique. Il fonda ainsi trois monastères sur le mont Galèsion ainsi que le monastère de Bessai sur une terre impériale. Il serait né au ciel 8 novembre 1054.

 8 Novembre

Synaxe des Archistratèges de la milice céleste, Michel, Gabriel et Raphael et des autres Puissances célestes et incorporelles

Tropaire: Chefs des armées célestes, nous vous supplions sans cesse, indignes que nous sommes, de nous protéger par vos prières à l’ombre des ailes de votre immatérielle gloire, et de nous sauvegarder, nous qui nous prosternons instamment et vous clamons : délivrez-nous des malheurs, vous les commandant des puissances d’en-haut.

Kondakion: Archistratèges de Dieu, serviteurs de la gloire Divine, chefs des anges et guides des hommes, demandez ce qui nous est utile et la grande miséricorde, comme Archistratèges des incorporels.

9 Novembre

Mariée à un brillant jeune homme à l'âge de quinze ans, elle le quittait souvent le soir pour passer des nuits en prière. Inquiet, son époux la suivit et découvrit qu'elle ne se livrait pas à la débauche comme il l'avait supposé. Elle put suivre sa vocation contemplative, mais lorsqu'elle entra dans un monastère, il vint la rechercher. Elle s'échappa une fois encore par ruse et s'en fut se cacher dans un temple païen désaffecté. Elle retourna à Constantinople où, avec d'autres femmes, elle put enfin construire un monastère où ses vertus réconfortèrent ses disciples

9 Novembre

St Nectaire, évêque de la Pentapole, thaumaturge et fondateur du couvent de la Sainte-Trinité à Egine

Tropaire: Fidèles, honorons le Fils de la Sélibrie, le Protecteur d’Égine, la Colonne de l’Orthodoxie, l’ami véritable de la vertu, Nectaire, le serviteur inspiré du Christ apparu en nos temps. De lui jaillissent toutes sortes de guérisons pour ceux qui clament avec foi :Gloire au Christ qui t’a glorifié, gloire à celui qui t’a fait thaumaturge, gloire à celui qui par toi accorde à tous la guérison.

 10 Novembre

St Arsène de Cappadoce, thaumaturge

Tropaire: Ayant bien mené la vie selon Dieu, tu te révélas, Arsène le Théophore, un réceptacle précieux du Paraclet. Et ayant reçu la grâce des miracles, tu dispenses à tous prompt secours: Père bienheureux, prie le Christ notre Dieu d'accorder à nos âmes Sa grande miséricorde.

Kondakion: Fleur nouvellement éclose en Cappadoce et réceptacle très précieux de vertus, que saint Arsène soit chanté par moi. Car il vécut dans la chair comme un ange et vit maintenant dans les demeures des saints, avec lesquels il prie sans cesse le Christ de nous accorder la rémission des péchés.

10 Novembre

St martyr Constantin l'Ibère

Tropaire: Invincible chef Constantin, vaillant guerrier choisi du Christ, à toi qui as vaincu la puissance et le royaume des ténèbres et qui fus soumis à la torture terrestre, nous offrons des hymnes de louange pour ta victoire sur la terre: Réjouis-toi, ô saint martyr invincible!

11 Novembre

St grand martyr Mènas de Kotyée

Kondakion: A l’armée temporelle t‘arrachant, victorieux athlète Ménas, c’est le compagnon des célestes armées que fit de toi le Christ notre Dieu, l’immarcescible couronne des Martyrs 

11 Novembre

St hiéromartyr, archidiacre Vincent de Saragosse 

Kondakion: Ayant mené à son terme le bon combat, invincible martyr tu reçus la couronne d’immortalité. Ne cesse jamais d’intercéder pour nos âmes afin que par tes prières nous soyons unis avec les brebis à la droite du Berger, nous qui par ce chant louons ta sainte mémoire: Réjouis-toi, ô Saint Diacre-martyr Vincent!

11 Novembre

St Théodore Stoudite, le Confesseur

Tropaire: Guide de l’orthodoxie, maître de piété et de sainteté, luminaire de l’univers, ornement des moines inspiré de Dieu, Théodore, tu nous as tous illuminés par tes sages enseignements, toi qui fus comme une lyre vibrant au souffle de l’Esprit. Intercède auprès du Christ notre Dieu pour qu’il sauve nos âmes.

Kondakion: Ta vie ascétique et angélique, tu l’éclairas par la splendeur de tes exploits athlétiques; partageant désormais la demeure des Anges dans le ciel, bienheureux Père Théodore, avec eux tu intercèdes sans cesse en faveur de nous tous auprès du Christ notre Dieu.

11 Novembre

St Martin le Miséricordieux, évêque de Tours

Tropaire: Nous te célébrons, ô Saint Martin, disciple aimé de St Hilaire; de ton manteau, tu couvres notre nudité et la revêts du Christ. Le feu Divin du Saint Esprit devient visible aux yeux charnels, quand tu consacres ton offrande eucharistique et nous nourris du Christ. Moine, thaumaturge, apôtre, évêque, cithare de l’Esprit divin, de ton manteau, tu couvres notre nudité et la revêts du Christ. Gloire soit au Père Inengendré, gloire soit au Verbe et à l’Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient dans tous les siècles des siècles. Amen.

12 Novembre

St Jean le Miséricordieux, patriarche d'Alexandrie

Tropaire: Vénérable Père, tu as obtenu le salaire que ta patience t’a mérité, car tu fus insatiable dans l’oraison et tu aimas les pauvres sans jamais te lasser. Bienheureux pontife, Jean l’Aumônier, intercède auprès du Christ notre Dieu pour qu’il sauve nos âmes.

13 Novembre

 St Jean Chrysostome, archevêque de Constantinople

Tropaire: Resplendissante de clarté, la grâce de ta bouche a brillé sur l’univers, révélant au monde les trésors où l’avarice n’a point de part, et nous montrant la grandeur de l’humilité. Père saint dont la parole nous instruit, Jean Chrysostome, intercède auprès du Verbe, le Christ notre Dieu, pour le salut de nos âmes !

Kondakion: Tu as reçu la divine grâce depuis le ciel, et de tes lèvres tu appris au monde entier l’adoration de l’unique Dieu en la Trinité. Jean Chrysostome, vénérable Père bienheureux, selon tes vertus nous t’acclamons comme Docteur enseignant les réalités de Dieu !

14 Novembre

St Apôtre Philippe

Tropaire: Saint Apôtre Philippe, intercède auprès du Dieu de miséricorde, pour qu'il accorde à nos âmes le pardon des péchés.

Kondakion: Philippe, Ton disciple, Ton ami et celui qui a imité Ta Passion,Te proclame Dieu à l’univers tout entier; libère Ton Église et tes cités de leurs ennemis, par la Mère de Dieu, Christ très miséricordieux.

14 Novembre

St Grégoire Palamas, archevêque de Thessalonique, le thaumaturge 

Tropaire: Luminaire de l’orthodoxie et docteur de l’Eglise dont tu fus le ferme appui,  ornement des saints moines et rempart invincible des théologiens, saint Grégoire thaumaturge, gloire de Thessalonique, et de la grâce le héraut, intercède auprès de Dieu pour le salut de nos âmes !

 15 Novembre

St Païssy Velltchkovsky

Tropaire: Devenu un étranger sur terre, tu as atteint la patrie céleste, vénérable Père Païssy. Tu as enseigné aux fidèles à élever leur esprit vers Dieu, clamant vers Lui de tout leur cœur: "Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi pécheur!"

Kondakion: Comme une abeille très laborieuse, Tu fus un zélote choisi de la vie monastique, fournissant à nos âmes les écrits des Pères par lesquels tu nous guides sur le chemin du salut. C'est pourquoi, nous clamons vers toi: "Réjouis-toi, Païssy sage véritable, car par toi la tradition des startsy spirituels fut restaurée pour nous!"

16 Novembre

St Apôtre et Evangéliste Matthieu

Tropaire: De tout cœur abandonnant ton office de publicain, tu as suivi le Maître qui t'appelait, le Christ qui se montrait sur terre aux hommes dans sa bonté, et tu en fus l'apôtre choisi, annonçant à haute voix la bonne nouvelle au monde entier ; c'est pourquoi nous vénérons ta sainte mémoire ; saint apôtre Matthieu, intercède auprès du Dieu compatissant pour qu' il accorde à nos âmes la grâce du salut. 

Kondakion: Ayant secoué ton joug de publicain, c'est celui de la justice que tu as pris et tu fis une excellente acquisition en te procurant comme trésor la sagesse d'en-haut ; tu as prêché la parole de vérité et réveillé les âmes des indolents en décrivant les circonstances du jugement. 

17 Novembre

 St Grégoire le Thaumaturge, évêque de Néocésarée

Tropaire: Vigilant dans la prière et assidu à l’œuvre des miracles, tu as mérité par ces vertus le nom que tu portais ; Père Grégoire, prie le Christ notre Dieu d'illuminer nos âmes, pour que nous évitions de nous endormir dans le péché qui mène à la mort.

Kondakion: Très-sage Grégoire ayant reçu le pouvoir de nombreux miracles, tes prodiges ont effrayé les démons et tu éloignas des hommes les maladies; c’est pourquoi de Thaumaturge tu reçus, à cause de tes œuvres, l’appellation bien méritée.

17 Novembre

St Grégoire, évêque de Tours

Tropaire: Neveu de saint Gall, élève de saint Avit, tu allas à Tours au tombeau de saint Martin,  tu restas dans la ville et devins son évêque. tu écrivis l'histoire des saints de la Gaule, gardant pour la postérité leur témoignage. Saint Grégoire supplie Dieu pour notre salut!

19 Novembre

St Philarète, métropolite de Moscou

Il fut une figure marquante du renouveau de l'orthodoxie russe au XIXème siècle. Il avait reçu la tonsure monastique et son nom de Philarète (son nom de baptême était Basile), durant ses études de théologie à Moscou. ordonné prêtre en 1809, il officie et enseigne dans différentes grandes villes russes. Nommé métropolite de Moscou en 1826. Il prèche et écrit beaucoup, son catéchisme en particulier aura beaucoup de succès et d'influence. Il luttera aussi contre la politique religieuse de Pierre le Grand, ce qui lui vaudra beaucoup d'ennemis. Il soutiendra tous ceux qui oeuvraient à la renaissance de la spiritualité, en particulier les pères du célèbre monastère d'Optino ou les moniales de Diveyevo, couvent fondé par St Séraphim de Sarov. Il sera aussi à l'origine de la traduction de la Bible en russe moderne.

20 Novembre

St Grégoire le Décapolite

Tropaire: Exemple de tempérance, illuminant tout par l’Esprit divin : tu as cheminé dans la foi droite, éclairé le monde par ton enseignement, et as dénoncé les idées hérétiques, Père vénérable Grégoire, prie le Christ Dieu de nous accorder la grande miséricorde.

Kondakion: L’Eglise te reconnaît comme un soleil resplendissant, qui nous illumine tous par la splendeur de tes bonnes œuvres et par l’éclat de tes guérisons, ô serviteur du Christ ; c’est pourquoi nous glorifions ta mémoire toute digne de louanges, et glorifions tes labeurs spirituels, bienheureux et très-sage père Grégoire.           

21 Novembre

L'Entrée au Temple de notre Souveraine la Mère de Dieu et toujours Vierge Marie

Tropaire: Ce jour est le prélude de la bienveillance de Dieu et l'annonce le salut des hommes. Dans le Temple de Dieu la Vierge se montre à tous et d'avance elle annonce le Christ. Et nous lui crions de toutes nos voix : "Réjouis-toi, Accomplissement de l' économie du Créateur"

Kondakion: Le temple très-pur du Sauveur, la très précieuse Chambre nuptiale et Vierge, le Trésor sacré de la gloire de Dieu, est conduite en ce jour dans la maison du Seigneur, introduisant avec elle la grâce de l’Esprit divin ; les anges de Dieu proclament : « Voici le tabernacle céleste ».

23 Novembre

 St théophore Colomban, abbé de Luxeuil

Tropaire: Comme le soleil dardant ses rayons au souffle de l’esprit, l’Église te possède pour toujours, très charitable saint Colomban, maître de piété, courageux restaurateur de la foi orthodoxe, tu nous as tous illuminés par ton exemple édifiant. Infatigable pèlerin pour la foi, martyr blanc, tu as conduit fièrement les saints tes frères sur les routes de l’apostolat, ensemençant le continent de la pure Parole. Tu ne craignis pas de défier les grands de ce monde périssable, car déjà tu voyais le ciel, et le meilleur pour chaque être. Avec la nuée des saints colombaniens, ô céleste Colomban, intercède auprès du Christ Dieu pour qu’Il nous éclaire sur la route à suivre et qu’Il sauve nos âmes.

24 Novembre

Tropaire: Toi qui étonnas les confins de l’univers par les miracles que tu effectuas par la Puissance de Dieu, ô saint martyr, et qui faisais se retirer surnaturellement la mer le jour de ta vénérable mémoire pour ceux qui accouraient à ton église créée par Dieu et à tes reliques miraculeuses, et, après leur venue, faisais que la mer revienne en un seul flot, admirable Clément, prie le Christ Dieu de sauver nos âmes.

Kondakion: Tu t’es manifesté comme le cep sacré de la Vigne divine, épanchant la douceur de la sagesse par tes prières, ô très-vénérable, aussi nous t’offrons un chant spirituel, tissé comme la pourpre, saint Clément, sauve tes serviteurs.

 25 Novembre

Ste grande-martyre Catherine d'Alexandrie, la très sage 

Tropaire: Comme des rayons de soleil, de tes vertus tu éclairas les philosophes incroyants ; comme la pleine lune pour qui s'avance de nuit, tu dissipas les ténèbres de l'absence de Foi. La souveraine crut en Dieu grâce à toi, et tu confondis le tyran Bienheureuse Catherine, comme épouse élue, avec amour tu rejoignis le Christ dans la chambre des Cieux, tu retrouvas ton époux resplendissant de beauté et tu reçus de Sa main la couronne royale. Puisqu'en Sa présence tu te tiens avec les Anges, intercède auprès de Lui pour les fidèles célébrant ta mémoire sacrée.

Kondakion: En ce jour, amis des Martyrs, formez un chœur divin pour glorifier la très-sage Catherine ; elle a prêché, en effet, sur le stade le Christ et foulé aux pieds le serpent, elle qui méprisa le savoir des rhéteurs

26 Novembre

 

St Alypios le Stylite

Tropaire: colonne de patience, tu imitas les Pères de jadis: dans ses souffrances Job, dans ses épreuves Joseph; tu menas la vie des Anges incorporels en ton corps, vénérable Père Alypios, intercède auprès du Christ notre Dieu, pour qu’il accorde à nos âmes le salut.

Kondakion: En ce jour l’Eglise te chante et glorifie, Alypios, joyau des ascètes et fondement des vertus; par tes prières accorde aux fidèles vénérant avec amour tes exploits et tes luttes sacrées la rémission de leurs funestes péchés et la délivrance de tout chagrin, comme l’indique ton nom.

26 Novembre

St Nicon le Métanoïte

Il quitta le Pont pour se retirer au monastère de Chrysopetro, aux confins de la Paphlagonie, d’où il partit comme missionnaire pour la Crète. Par la suite, il évangélisa le Péloponnèse, dont il est le saint le plus populaire et il mérita d’être appelé l’apôtre de Sparte. Son surnom de « Métanoïte » (en latin “metanoea”) signifie « repentir », mot par lequel, invariablement, il commençait ses sermons. Les Églises d’Orient commémorent saint Nikon d’Arménie, surnommé le « Métanoïte », ce qui signifie le « Convertissez-vous », qui prêchait le repentir.

27 Novembre

Grégoire le Sinaïte est un moine de l'Église orthodoxe grecque, initiateur du mouvement de l'hésychasme, né vers 1255/1265 à Koukoulos, localité située près d'Urla au sud du golfe de Smyrne, mort le 27 novembre 1346 dans le monastère qu'il avait fondé sur le mont Paroria (dans le massif de la Strandja, actuellement en Bulgarie). Sa vie a été racontée par son disciple Calliste, qui fut patriarche de Constantinople entre 1350 et 1363

 28 Novembre

St confesseur et martyr Etienne le Jeune 

Tropaire: Entraîné à l’ascèse dans la montagne, tu as défait par l’armure de la Croix, ô Bienheureux, les attaques intérieures des adversaires. Plein de courage, tu t’es présenté à la lutte, abattant le Copronyme par l’épée de la foi. Pour ton ascèse, comme pour ta lutte, Dieu t’a couronné, glorieux Étienne, moine et martyr.

Kondakion: D’une racine stérile a crû une branche, toi le saint qui portas le nom du premier martyr, tu fus un guide éminent des moines, ô Père, ne craignant point la fureur de l’empereur qui ne voulait pas honorer l’icône du Christ ; c’est pour elle que tu mourus, ô Étienne, recevant la couronne du martyre.

30 Novembre

St, glorieux et illustre Apôtre André le Premier-Appelé

Tropaire: En tant que premier appelé parmi les apôtres et frère du prince des apôtres, intercède, ô saint André, auprès du Maître de toutes choses, afin qu'Il donne la paix au monde et à nos âmes la grande miséricorde. 

Kondakion: Louons celui dont le nom signifie vaillance, le premier appelé parmi les Disciples du Sauveur, André, le frère de Pierre, car il nous répète ce que jadis il lui clama : “Venez, nous avons trouvé le Messie, le tant désiré”. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annonces
 
RV à la rubrique "lire la Bible chaque jour", ci-dessous
Les noms des Saints de chaque jour, ainsi que les références des lectures journalières sont diffusés chaque jour sur WhatsApp ( nous contacter pour s'inscrire )
Réunion jeunes 5-15 ans chaque Dimanche aussitôt après la Liturgie
Voir les fêtes des Saints, avec icônes et tropaires dans la page accueil.